En manque d’investisseurs, Qobuz se place sous sauvegarde judiciaire

0
Le service de musique en streaming de décidé de se mettre provisoirement à l'abri de ses créanciers. Qobuz a engagé la semaine dernière une procédure de sauvegarde et cherche à « reprendre son souffle ».

00FA000005745168-photo-logo-qobuz.jpg
La société éditant le service de musique Qobuz confirme s'être placée sous le régime de la sauvegarde. Cette décision va lui permettre de se mettre à l'abri de ses créanciers puisque la procédure permet en principe à un professionnel de suspendre le paiement de ses dettes. Qobuz n'est donc pas en cessation de paiement mais cherche désormais de l'air pour « reprendre son souffle ».

La semaine dernière, des informations faisaient état de la mise sous protection de la société. Ces données sont désormais confirmées par un communiqué publié sur son site. Qobuz insiste sur le fait qu'elle « poursuit son activité et son fonctionnement normalement, paie ses fournisseurs et poursuit et développe l'entièreté de ses services normalement ».

Sa situation reste néanmoins compliquée. Qobuz s'est spécialisé dans le téléchargement de musique haute-fidélité sur un vaste catalogue de contenus appartenant aux majors ou aux indépendants. La société explique désormais avoir des difficultés à attirer de nouveaux investisseurs.

Elle précise : « dans un contexte économique difficile en France non seulement en général mais encore plus dans un domaine, la musique en ligne où les grilles d'analyse sont complexes à appréhender pour les investisseurs, il est délicat pour une jeune entreprise novatrice de se financer ».

Qobuz reste donc en « recherche constante de fonds » et d'un investisseur capable de redonner un coup de fouet à son activité.



Pour en savoir plus
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page