Bolloré est prêt à croquer Ubisoft et Gameloft

0
Pendant combien de temps Ubisoft et Gameloft vont-ils conserver l'« indépendance » qu'ils revendiquent ? Entré à leur capital, Vincent Bolloré ne dirait pas non à un contrôle total.

Vivendi confirme ses intentions. Cinq jours après avoir porté sa participation dans Ubisoft et Gameloft de 6,6 à 10,39 % et de 6,2 à 10,20 %, le groupe de Vincent Bolloré affirme dans un communiqué qu'il n'exclut pas une prise de contrôle des deux éditeurs de jeux vidéo. Un scénario anticipé par certains analystes qui pensent que Vivendi a pour but de marier Ubisoft et Gameloft, tous deux créés par les frères Guillemot.

« Le groupe envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché. Ces achats n'ont pas été spécifiquement conçus comme une étape préparatoire à un projet de prise de contrôle d'Ubisoft et Gameloft. Néanmoins, sur les six prochains mois, Vivendi ne peut pas écarter la possibilité d'envisager un tel projet », dit le communiqué. À ce stade, le groupe est déjà actionnaire n°1 d'Ubisoft, devant le fonds FMR.

«  Vision stratégique  »

Alors que la première incursion de Vivendi dans le capital des deux éditeurs, le 15 octobre, avait d'abord été présentée comme un placement de liquidités - l'ex-propriétaire de SFR a reçu environ 9 milliards d'euros suite à la revente de l'opérateur à Numericable à la fin 2014 - cette fois, on parle de « vision stratégique ».


0320000007501819-photo-vincent-bollor.jpg
Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi - Crédit : AFP.


Cet investissement « participe d'une vision stratégique de convergence opérationnelle entre les contenus et les plates-formes de Vivendi et les productions des deux sociétés dans le domaine des jeux vidéo », écrit le groupe de Vincent Bolloré, engagé dans un recentrage autour des médias et de la production de contenus - même s'il s'intéresse toujours aux télécoms, ce qu'illustre la prise de contrôle de 20,03 % de Telecom Italia.

Si Vivendi obtenait le contrôle d'Ubisoft et de Gameloft, cela supposerait de détenir au moins 50 % des droits de vote. Il pourrait décider de leur gestion, et avoir son mot à dire sur le choix des dirigeants. Mais quelle forme prendrait cette prise de contrôle ? Une montée progressive au capital ? Une OPA hostile ?


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top