Le gouvernement lance un guichet unique de la transformation numérique pour les TPE et PME

Thomas Pontiroli
05 octobre 2015 à 16h02
0
Le portail Transition Numérique est lancé. C'est un guichet unique pour les TPE et PME en quête de conseils et d'accompagnement pour adopter les nouveaux outils du numérique.

Pour les petites entreprises pouvant se sentir bien seules dans le vaste champ du « digital », le gouvernement lance un portail pour les aider à s'y retrouver. Sous l'impulsion de la secrétaire d'État au Numérique, Axelle Lemaire, le site veut être « un point d'orientation unique et permanent pour aider les TPE et PME à prendre le virage du numérique », alors que la moitié d'entre elles (jusqu'à 20 salariés) déclarent avoir un site Web.

Les principales missions de ce portail sont les suivantes : assurer la diffusion de bonnes pratiques Web et numériques, guider et informer les entrepreneurs dans leur démarche d'appropriation des technologies et référencer l'ensemble des ressources informatiques, partenaires et conseillers au numérique disponibles pour les accompagner dans leur transition numérique. Le tout, disponible gratuitement et 7 jours sur 7.

Huit grands thèmes



Parmi les ressources mises à dispositions des dirigeants de PME, le nouveau portail offre la possibilité de réaliser un autodiagnostic en ligne, un recueil de témoignages d'entrepreneurs, plusieurs Web conférences, un annuaire avec les coordonnées des centres de ressources pour entrer en contact avec les « conseillers numériques locaux », des fiches pratiques, des livres blanc, des études et autres solutions numériques.


03E8000008194910-photo-transition-num-rique.jpg
Pour chaque besoin, des éditeurs de logiciels partenaires - une centaine au total - proposent leurs solutions - Source : TransitionNumérique.


Afin que ces ressources soient utilisées au mieux, elles sont présentées selon les usages. Le portail propose huit grands thèmes, censés parler aux dirigeants : « Acquisition de nouveaux clients et fidélisation », « Le Web et le e-commerce », « Collaboratif et mobilité », « Externalisation des données », « Simplification de mes processus internes, « La sécurité », « Les réseaux sociaux » et « Gérer l'image de mon entreprise ».

Le concret d'abord



« Cette démarche d'information/formation nous semble essentielle, explique Aurélie Garcia, responsable du bureau des usages du numérique à la Direction Générale des Entreprises, car c'est en échangeant sur les problématiques et en découvrant les solutions que les entreprises progresseront rapidement dans la compréhension des bénéfices du numérique, source de gain en productivité, de valeur et de croissance. »

Une méthode qu'applique depuis 2013 ATN+, une association du programme gouvernemental Transition numérique. « Cela portera ses fruits si les industriels réussissent à parler de façon concrète aux entreprises, en mettant le marketing de côté, et en se focalisant uniquement sur les usages », nous expliquait en 2014 son responsable, Laurent Pontégnier. Autre force : les 900 conseillers numériques proches des entreprises.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top