Happn : coup de foudre des investisseurs pour l'appli française de rencontre géolocalisée

01 octobre 2015 à 17h02
0
Concurrent sérieux de Tinder, le français Happn a levé 20 millions d'euros en moins de deux ans, en misant sur la rencontre géolocalisée. Prochaine étape : 10 millions d'utilisateurs.

À contre-courant des grands carrefours de la rencontre en ligne, immenses machines à brasser et croiser de la donnée, le petit français Happn a creusé son sillon en misant tout sur la géolocalisation. Un pari réussi. La start-up annonce avoir levé 12,5 millions d'euros, 10 mois seulement après une première levée de 8 millions de dollars. Créée en février 2014, la plateforme recense déjà 6 millions d'utilisateurs, et pas qu'en France.

Parmi ses nouveaux investisseurs, le fonds anglo-saxon DN Capital et les deux investisseurs individuels Fabrice Grinda et David Wolfson. Alors que le fonds français Alven Capital a renouvelé son engagement.

Cap sur l'Asie

Happn repose sur le fantasme de retrouver une personne croisée dans la rue. Une approche basée sur le coup de cœur ou le coup de foudre plutôt que sur l'association savante de deux personnes selon leurs goûts et tant d'autres paramètres, comme le proposent les grandes plateformes de rencontre traditionnelles. Pour que cela fonctionne, Happn localise les membres inscrits dans un certain rayon, et affiche ceux que l'on a pu croiser.


03E8000008190934-photo-happn.jpg
Au-delà de la géolocalisation, Happn intègre aussi les intérêts mutuels - Crédit : Happn.

« Le marché de la rencontre mobile a vraiment pris de l'ampleur au cours des dernières années. Happn, grâce à l'hypergéolocalisation et l'instantanéité, redéfinit le jeu en y injectant le réel, et c'est cela qui plait aux utilisateurs » explique le co-fondateur et président de la société, passée de 20 à 50 salariés en 9 mois.

Pour se fiancer, l'appli française compte sur le modèle freemium. Pour « charmer » de nouvelles personnes, il faut acquérir des crédits, à hauteur de 1,79 euro les 10. Grâce à sa levée de fonds, cette société cofondée par l'ancien directeur opérationnel de Dailymotion, Didier Rappaport, compte atteindre 10 millions de membres à la fin 2015. Autant que Tinder. Son extension à l'international, et notamment en Asie, devrait l'y aider.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top