Le matériel jeu vidéo sur PC : un marché de 21,5 milliards de dollars en hausse

Par ,
le 11 septembre 2015
 0
Le marché du matériel de jeu vidéo sur PC ne s'est jamais aussi bien porté - plus de 21,5 milliards de dollars en 2014 - et devrait continuer à progresser dans les prochaines années.

Durant de nombreuses années, il a été question de la mort des PC en tant que machines de jeu. On a régulièrement montré du doigt le piratage et les éditeurs de jeux vidéo se sont souvent plaints d'un manque à gagner considérable. Pourtant, dans le même temps, les fabricants de matériel se frottaient les mains et de nombreuses sociétés se sont même forgé une jolie réputation auprès des joueurs.

Des joueurs qui n'hésitent pas à investir lorsqu'il s'agit de s'offrir une nouvelle configuration pour exploiter les derniers titres sortis ou pour profiter des dernières innovations en matière de souris à capteur laser par exemple. Ce marché du matériel de jeu PC regroupe les ordinateurs personnels, les kits d'upgrade et les périphériques divers : selon Ted Pollak, analyste chez Jon Peddie Research, le matériel de jeu constitue même une exception dans le monde du PC.

03e8000008163296-photo-pc-gaming-hardware.jpg

Alors que les ventes globales de PC déclinent et que le marché est plutôt morose, les articles liés aux jeux vidéo connaissent une croissance, certes, modeste, mais continue. Entre 2013 et 2014, la croissance est évaluée à un peu plus de 4% pour un marché estimé à environ 21,5 milliards de dollars. Si l'on en croit Ted Pollak, cette croissance devrait se confirmer dans les années à venir pour un marché estimé à un peu plus de 23 milliards de dollars à l'horizon 2017.

Ted Pollak précise que ce montant est plus de deux fois supérieur au marché du matériel de jeu vidéo sur consoles et que l'écart devrait encore se creuser. En effet, « nous continuons à observer un déplacement des joueurs occasionnels console vers le mobile. Un phénomène que l'on peut voir aussi sur PC, mais dans une moindre mesure et qui est compensé par l'augmentation des dépenses chez les joueurs les plus enthousiastes ».

Jon Peddie abonde dans le sens de son analyste en déclarant de son côté que « NVIDIA, Intel et AMD proposent des CPUs et des GPUs si puissants - combinés aux SSDs et à la RAM - qu'ils dépassent très nettement les capacités des consoles de dernière génération. Être capable d'obtenir un niveau de fluidité acceptable en 3840x2160 (4K) est aujourd'hui une réalité pour certaines configurations et le gros du marché se tourne vers le 2560 x 1440... bien loin de ce que l'on peut obtenir sur console avec des TVHD ».

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top