Une start-up américaine congédie tous ses salariés par un e-mail, sans préavis (màj)

0
Sans raison clairement apparente, un éditeur américain spécialisé dans les assistants virtuels annonce la fermeture de son service. Un choix surprenant dans la mesure où personne n'avait été informé de cette décision. Quant aux 500 employés, cette même annonce signifie leur licenciement, sans aucun préavis.

Article mis à jour en bas de page

Aux Etats-Unis, les licenciements peuvent être parfois rugueux et expéditifs. Ils sont toutefois, en règle générale, la conséquence d'une situation difficilement tenable pour une société ou un collaborateur. Une start-up spécialisée dans les assistants professionnels s'est affranchie de ces considérations en n'avertissant même pas ses employés de leur licenciement.

La société Zirtual s'est simplement fendue d'un e-mail, envoyé à 1h 34 du matin dans la nuit de dimanche à lundi, et destiné à l'ensemble de ses collaborateurs. Selon Business Insider, le message précisait que l'éditeur cessait ad nutum (par un pouvoir discrétionnaire) l'ensemble de ses activités. Dans la foulée, la société a fermé ses comptes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et autres profils Google +). Quant à son site, il indique simplement que les activités de l'entreprise sont à présent en pause.

0258000008136826-photo-zirtual.jpg

Si le message destiné aux clients était légèrement plus doux et évoquait une « restructuration des activités, pour le moment en pause », les employés de Zirtual ont rapidement compris la conséquence d'une telle missive. Interrogés par le site américain, certains d'entre eux témoignent de leur stupéfaction face à cette décision unilatérale émanant de la direction.

Une dirigeante qui prône la transparence

La nouvelle est d'autant plus étonnante que Zirtual était parvenue à progressivement lever la somme de 5,5 millions de dollars, depuis sa création en 2011. Sa dirigeante, Maren Kate Donovan avait également insisté, à l'occasion d'une tribune sur le sujet publié sur le site Fortune sur la nécessité de tenir informées ses équipes en cas de changement important au sein d'une entreprise.

La responsable précisait à ce titre que « les changements stratégiques ne doivent être un secret pour personne » ou encore que « le plus tôt vos équipes connaissent les virages à venir s'avère toujours être la meilleure solution ». Si l'histoire semble parler en défaveur de Maren Kate Donovan, les employés attendent davantage d'explications de leur ex-PDG.

0258000008101382-photo-emploi-recrutement-carri-res.jpg

Un modèle économique en cause ?

Les motifs de cette fermeture ne sont pas encore clairs. Si le volume d'activité avait certes diminué (certains attribuant cela aux congés d'été), aucun contrat en cours n'avait été rompu par les clients de Zirtual. Cependant, la progression de la société pourrait ne pas avoir été aussi rapide que l'estimaient les dirigeants.

D'autant qu'après la mise à disposition effective du service d'assistant virtuel, les effectifs sont rapidement passés de 150 à plus de 400 personnes. Zirtual pourrait ainsi avoir été sommé de trancher dans son organisation et ce, de manière radicale.


Mise à jour :
La dirigeante de Zirtual livre davantage de détails sur les raisons qui l'ont poussée à prendre cette décision lourde de conséquences. Dans une note publiée sur Medium, Maren Kate Donovan précise que l'activité de la société a été en forte croissance ces derniers mois. Cependant, l'entreprise, du fait notamment de sa taille, dépensait plus qu'elle ne gagnait d'argent. La société n'a donc pas pu endiguer cette spirale.

La responsable ajoute que l'ensemble des collaborateurs concernés toucheront leur indemnisation de départ.

Article initialement publié le 11/08/2015


A lire également
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page