Les marques blanches moteurs du marché du stockage par disque dur

01 juin 2018 à 15h36
0
Après avoir stagné au trimestre précédent, le marché du stockage par disque dur voit son chiffre d'affaires progresser de 5,1% au 3e trimestre. Des résultats tirés à la hausse par les bonnes performances des ODM et leurs marques blanches, pour la première fois inclus dans l'analyse de marché du cabinet IDC.
00C8000007749141-photo-disque-dur-seagate-8-to-4-x-2-to-sata-iii.jpg

Le marché des disques durs affiche une bonne progression au 3e trimestre, avec un revenu en croissance de 5,1% par rapport à l'année dernière selon le bureau d'analyses IDC. Le chiffre d'affaires total de l'industrie s'établit à presque 8,8 milliards de dollars, contre 7,8 milliards au trimestre précédent. Des chiffres qui contrastent avec la faible croissance du secteur (+0,3%) au 2e trimestre.

Deux raisons expliquent cette bonne performance. D'une part, les ventes de supports de stockage sur serveurs progressent de 10% ce trimestre. Et d'autre part, IDC a intégré pour la première fois les ODM à son analyse du marché. Or, ces derniers progressent de 22% au 3e trimestre, tirant les résultats de l'industrie à la hausse. Bien qu'à eux tous, ils ne possèdent que 11,6% du marché, les ODM représentent 43% de la capacité de stockage vendue au cours du 3e trimestre, explique IDC.

ODM signifie « Original Design Manufacturers ». Il s'agit de sociétés fabricant des produits en marque blanche pour le compte d'autres entreprises. Le produit final porte la marque de l'entreprise cliente, et non du fabricant. Les ODM s'opposent aux OEM, qui fabriquent des produits selon leurs propres cahiers des charges. Parmi les principaux ODM dans l'industrie du stockage, il y a Quanta computer, Wistron Group, ou Inventec.

Une forte demande des géants du Web

Les résultats d'IDC vont dans le sens d'une étude de Gartner publiée la semaine dernière. Celle-ci indiquait que la croissance du marché du stockage au 3e trimestre était conduite par une forte demande des géants du web pour les produits des ODM. En effet, cela permet d'avoir un support de stockage conçu sur mesure et adapté aux spécificités de leurs infrastructures réseau. Une solution privilégiée notamment par Google, Facebook ou Microsoft.
0208000007800685-photo-top-5-des-fabricants-de-disques-durs-en-part-de-marche-et-revenus-idc.jpg

Enfin, IDC donne le top cinq des fabricants de disques durs en termes de revenus et parts de marché à l'issu du 3e trimestre : EMC reste leader avec 20,8% de part de marché, suivi par HP, Dell récupère la 3e place à IBM, qui termine donc 4e, et NetApp clôt le classement en arrivant à la 5e place.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Jugé trop violent, GTA 5 est banni des magasins australiens : et la Bible, dans tout ça ?
Salesforce cessera la prise en charge d’Internet Explorer 7 et 8
Piratage de Sony Pictures : une affaire sans précédent, selon un expert
Netflix : en plus de l'Ultra HD, des couleurs plus vives et du HFR
Le robot Nao est testé comme conseiller clientèle chez Darty
Asus lance une GTX 750 fanless pour PC multimédia silencieux
Seagate Archive HDD : 8 To à bas prix, mais pas sans contrepartie
Eddy Cue défend le recours aux DRM par Apple
Google Play se déleste des applis liées à The Pirate Bay
xBrain veut proposer un Siri plus poussé pour l'automobile
Haut de page