🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Netflix : "Nous donnerons aux contenus français une place plus importante"

01 juin 2018 à 15h36
0
Reed Hastings, le p-dg de Netflix confirme que l'arrivée du service de vidéo à la demande en France se fera au début du mois de septembre prochain. Le responsable en profite pour dévoiler de bons résultats financiers pour sa plateforme.

00FA000007372281-photo-logo-netflix-2014.jpg
Netflix dévoile ses chiffres pour le compte de son deuxième trimestre fiscal. Le service de VOD américain, qui arrivera en septembre sur nos côtes, annonce disposer de 50,045 millions d'utilisateurs à travers le monde. La majorité des utilisateurs se trouvent aux Etats-Unis (36,24 millions) alors que les activités internationales du service (Canada, Amérique centrale et du sud, Espagne, Grande-Bretagne, Scandinavie, Pays-Bas) ont séduit jusqu'à présent 13,8 millions d'abonnés.

Si le marché domestique demeure logiquement la première source de revenus pour Netflix, la croissance se réalise hors de son territoire national. Le service explique avoir séduit 570 000 nouveaux clients aux Etats-Unis contre 1,12 million de nouveaux clients à l'international.

C'est pourquoi Netflix va continuer d'attaquer de nouveaux territoires, en particulier la France. Lors de la présentation des résultats du groupe, Reed Hastings, le p-dg de la plateforme de VOD par abonnement précise : « nous voulons investir dans les contenus français [...] nous cherchons actuellement à réaliser des investissements grâce notamment aux productions que nous pouvons y réaliser ».

Netflix a d'ailleurs déjà posé les premiers jalons de son arrivée en France puisqu'outre une architecture technique robuste, le service a signé un accord de diffusion avec la Sacem. Une rémunération des auteurs, compositeurs, sous-titreurs et éditeurs sera donc assurée pour l'ensemble du répertoire de l'organisme présent dans les œuvres audiovisuelles diffusées par Netflix.

0190000005789690-photo-netflix.jpg


Reed Hastings poursuit : « nous voulons être aimés en France par les consommateurs français parce que nous donnons aux contenus français une place plus importante, nous apportons une variété, comme certains shows télévisés, qui jusqu'à présent ont été sous-distribués ».

Pour y parvenir, Netflix devra toutefois réaliser d'importantes dépenses afin de continuer de proposer des contenus originaux sur son service, synonyme de valeur ajoutée par rapport au reste de la concurrence. Il devra également à nouveau augmenter ses dépenses dédiées au marketing. Ce poste est passé de 2,65 millions de dollars fin 2012 à 3,11 millions en 2013. Le chiffre devrait encore atteindre un record puisque pour les 6 premiers mois de l'année, Netflix a déjà dépensé 1,78 million pour mettre sur le marché ses offres.

Malgré ce passage obligatoire, les chiffres sont bons pour la plateforme américaine. Netflix indique avoir réalisé un chiffre d'affaires de 1,34 milliard de dollars pour un bénéfice net de 71 millions de dollars. La société ne totalisait que 29,5 millions de dollars voilà un an.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Android 5.0 disponible pour les Nexus 5, 7 et 10
Bon plan : souris Logitech G402 Hyperion Fury
Google arrête la commercialisation du Nexus 5
Photos floues : Apple rappelle certains iPhone 6 Plus
L'Asus Zenfone Max et ses 38 jours d'autonomie arrivent en France
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Haut de page