Puces : Samsung, Philips et Infineon pourraient écoper d’une lourde amende

01 juin 2018 à 15h36
0
Trois sociétés pourraient être reconnues coupables d'entente sur les prix dans le secteur des puces utilisées pour les cartes SIM ou bien encore les documents d'identité. Samsung, Philips et Infineon pourraient devoir payer une lourde amende si la fraude est reconnue.

00FA000006166472-photo-cartes-sim.jpg
La Commission européenne pourrait très prochainement adresser une forte amende à l'encontre de 3 fabricants de puces électroniques. Pas moins de trois groupes majeurs du secteur se seraient entendus sur les prix fixés à leurs clients pendant plusieurs années (au moins entre 2003 et 2004). Si cet élément est reconnu, l'Europe devrait rapidement sévir.

Selon Reuters, Philips, Samsung Electronics et Infineon Technologies sont visés par cette accusation formelle émanant des autorités communautaires. L'enquête aurait débuté en 2008 et trouverait alors ici son dénouement. L'amende pourrait être prononcée dès la fin du mois de juillet et s'avérer lourde.

Les puces fournies avaient vocation à inonder le marché de la téléphonie mobile mais également ceux des passeports, des cartes d'identité, des cartes bancaires ou bien encore des systèmes de télévision. Ces 3 géants pourraient en conséquence devoir payer une amende allant jusqu'à 10% de leur chiffre d'affaires.

Quant à Renesas Technology, elle devrait échapper aux sanctions pour avoir alerté les autorités européennes sur ces pratiques prêtées à la concurrence.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Huawei Honor 6 : un smartphone haut de gamme 4G+ et ultrafin
La plateforme Nokia X 2.0 ne sera pas disponible sur les Nokia X, X+ et XL
Pourquoi Opera s'offre AdColony, une régie de pub vidéo mobile
Bug Mediatek : une application pour empêcher le redémarrage du smartphone
Les Google Glass s'exportent et s'améliorent à l'aube du Google I/O
AMD met en ligne les Catalyst 14.6 RC
Opera sera le navigateur par défaut sur le Nokia X2
WD My Book Duo : un disque dur externe généreux mais sans superflu
Android : le launcher EverythingMe est désormais disponible au téléchargement
Microsoft OneDrive s'invite officieusement sur Linux
Haut de page