Lunettes connectées : Epson propose ses Moverio BT-200 pour 700 dollars

01 juin 2018 à 15h36
0
Le spécialiste de l'impression avait expliqué qu'il continuerait d'investir le marché des lunettes connectées. Après avoir dévoilé ses Moverio BT-200, Epson précise qu'elles sont vendues au tarif de 700 dollars.

00FA000007346546-photo-moverio-bt-200.jpg
Epson insiste sur le marché des lunettes connectées. Après avoir lancé un premier produit fin 2011, le groupe a dévoilé lors du dernier CES une nouvelle mouture de ses montures, à savoir les Moverio BT-200. Le japonais en précise désormais le prix, les lunettes seront vendues au tarif de 700 dollars.

Si le prix reste inférieur à celui des Google Glass (vendues pour 1 500 dollars), la cible n'est pas la même. Epson tente en effet de s'adresser principalement aux clients professionnels et propose certaines fonctionnalités pouvant les intéresser, notamment la présence de micro-projecteurs ainsi qu'une boutique d'applications.

Pour ce qui est de la partie technique, les Moverio BT-200 sont équipées d'un écran binoculaire de 0,42 pouces pour une définition de 960 x 540 pixels. Des écouteurs sont également présents ainsi qu'un processeur bicoeur TI OMAP 4460 cadencé à 1,2 GHz pour 1Go de mémoire vive.

Il est enfin possible de stocker jusqu'à 8 Go de données, une capacité qui peut s'étendre puisque le système est équipé d'un port SD. Le tout bénéficie d'une autonomie de 8 heures.

01C2000007346530-photo-epson-moverio-bt-200.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Casio lance une montre Bluetooth discrète en France
Données Orange : comment éviter d'être victime de phishing ?
Asus dévoile ses cartes mères Z97 : SATA Express à bord !
Wi-Fi Smart Plug : D-Link lance sa prise de courant télécommandée
Infos US de la nuit : décrochage sur le NASDAQ, Groupon et AOL en chute libre
Wiko Wax : le 1er téléphone Tegra 4i d'Europe est disponible (màj)
Huawei Ascend P7 : photo et
AMD Catalyst 14.4 : un petit tour, s'en va et revient
HP investit 1 milliard de dollars dans OpenStack
Failles dans iOS 7 : contacts et pièces-jointes accessibles sans code
Haut de page