Le secteur du numérique français devrait redécoller en 2014

0
L'activité du secteur numérique légèrement reculé entre 2012 et 2013 en France. Les acteurs de cette industrie s'attendent à un regain de dynamisme l'année prochaine, grâce aux éditeurs de logiciels.

0104000005731240-photo-syntec-num-rique-logo-home.jpg
Le premier semestre a été « difficile » pour le secteur français du numérique, selon le Syntec Numérique, alors que le second a été plus « contrasté », affirme le syndicat, offrant de meilleures opportunités de marché. Sur l'ensemble de 2013, le conseil et le service ont légèrement reculé de 0,3% comparé à 2012, le conseil en technologies a reculé de 2% alors que les éditeurs de logiciels ont progressé de 1,4% par rapport à l'an passé.

« Les sociétés de conseil et services subissent la fin d'un cycle de commandes des grands donneurs d'ordre au premier semestre », souligne le Syntec Numérique, qui note cependant que le deuxième semestre s'est mieux porté en raison de commandes de plus grande taille et de la bonne forme de l'infogérance (+0,8%). Le conseil a reculé de 2,7% sur un an, l'intégration de 0,6% et la formation et le support, de 3,4%.

En ce qui concerne le conseil en technologies, le syndicat déplore que le marché français s'affiche en baisse alors qu'il progressait chaque année depuis 2009. Parmi les relais de croissances de ce secteur, l'international figure en bonne position. À noter que toutes les branches ne sont pas logées à la même enseigne, et que les perspectives sont très contrastées selon la taille des secteurs - l'énergie est par exemple très porteuse.

L'activité devrait repartir en 2014

Seul segment en hausse, l'édition de logiciel peut compter sur la stabilité des carnets de commande « malgré une concrétisation des opportunités plus longue ». Les logiciels d'infrastructure sont en hausse annuelle de 1,7%, les logiciels applicatifs progressent de 1% et les logiciels embarqués sont en croissance de 1,8%. Le logiciel devrait continuer à tracter la croissance du numérique en 2014, avec une croissance attendue à 2%.

Les sociétés de services devraient renouer avec la croissance au global, affichant une progression de leur activité de l'ordre de 1,4%, prévoit le Syntec Numérique. En revanche, le conseil en technologies devrait rester dans le rouge, avec un recul des recettes avoisinant les 1,5%, en légère amélioration tout de même.

0244000006870022-photo-syntec.jpg


À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Projet Svelte : la recette secrète d'Android 4.4 KitKat pour réduire la fragmentation
iOS : BBM fait de l'ombre à ses concurrents sur certains marchés clés
Moby : après la musique gratuite, la musique open source
Zotac Zbox AQ01 : un processeur AMD Kabini pour ce rival des NUC d'Intel
Carl Icahn réalise une grosse plus-value grâce à GTA
Impression 3D : un nouveau type d'encre pour imprimer des batteries
Orange vend sa filiale dominicaine 1 milliard d'euros à Altice
Skype : Microsoft aurait retiré les filtres de censure en Chine
Prévisions IDC : plus d'un milliard de smartphones écoulés en 2013, le low cost a la cote
Le MIT développe une alternative à Kinect plus puissante
Haut de page