Apec : reprise insuffisante des offres d'emploi IT en septembre

Par
Le 23 octobre 2013
 0
L'Apec a relevé une hausse des offres d'emplois de cadres en informatique en septembre, de 7% sur un an. Ce qui reste insuffisant pour inverser la tendance baissière constatée ces douze derniers mois.

0104000005929550-photo-bon-plan-internet-clavier.jpg
L'informatique est souvent présentée comme l'un des moteurs de l'emploi de cadres en France. Pour cause, la filière constitue le deuxième pourvoyeur de postes en France, derrière les métiers de la communication, fait savoir l'Apec (association pour l'emploi des cadres) dans son dernier baromètre dédié au mois de septembre 2013.

Pourtant, voilà des mois que l'organisme constate une baisse du volume d'emploi dans l'informatique. Si l'on s'en tient à la comparaison sur un an, pourtant, le volume des offres IT a bien progressé de 7%. Mais depuis le mois d'octobre, il affiche un recul de 3%.

Dans le détail, l'Apec a relevé en septembre 2013 13 628 offres d'emploi diffusées sur Internet. Ce sont les postes de cadres liés à l'informatique de gestion qui drainent le plus d'offres, avec 5 213 propositions sur le mois, soit plus de 38% du total de postes à pourvoir dans l'IT. La tendance n'est sans doute pas prête de s'inverser, puisqu'il s'agit du seul domaine dans le secteur informatique en progression sur les 12 derniers mois (+6%, avec 56 557 propositions).

Ailleurs, la conjoncture est beaucoup plus morose, notamment s'agissant des postes de direction informatique (-13% sur les douze derniers mois), l'exploitation et la maintenance informatique (-12%), ou encore l'informatique industrielle (-11%). Les autres secteurs sont moins touchés par ce déclin, qu'il s'agisse des emplois liés au web aux sites et portails Internet (-2%), la maîtrise d'ouvrage et fonctionnel (-3%) ou encore les métiers liés aux systèmes, réseaux et données (-7%).

Sur un an, l'Apec a recensée 160 477 offres d'emploi de cadres en informatique. Ce qui représente tout de même 26% du total des offres. Le mois de septembre est donc positif, mais devra se confirmer pour espérer inverser une tendance jusque-là durable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top