La Chine dévoile un plan "très haut débit" pour dynamiser la croissance

01 juin 2018 à 15h36
0
La Chine a dévoilé un plan d'envergure pour développer l'accès à internet dans le pays. Des débits de connexion Internet de 50Mb/s sont annoncés d'ici à 2020, voire 1Gb/s pour les habitants des grandes villes souscrivant à un service spécifique.

0104000000296799-photo-chine-drapeau-chinois.jpg
La Chine a présenté ce lundi son plan visant à développer le haut débit dans le pays, y compris dans des zones rurales. D'une ampleur gigantesque, celui-ci est destiné à tirer l'activité en misant sur la technologie, porteuse de croissance. Le calendrier de déploiement s'étale jusqu'en 2020, fait savoir le Conseil des affaires de l'État dans un communiqué relayé notamment par l'agence Xinhua.

L'objectif : atteindre un débit Internet de 50 Mb/s dans les grandes villes, pour 12Mb/s dans les campagnes dans 7 ans. Un service fournissant un débit de 1Gb/s devrait alors être aussi disponible dans les grandes villes. En 2015, les vitesses devront atteindre 20 Mb/s dans les agglomérations, contre 4Mb/s dans les campagnes. Ce plan vise à stimuler les investissements dans les zones les plus reculées du pays, notamment dans le centre ainsi qu'à l'ouest. Le coût de l'investissement n'a pas été précisé. Dans sept ans, le pays espère pouvoir fournir ces vitesses de connexion à 400 millions d'internautes.

La Chine se positionne d'ores et déjà comme le pays dénombrant le plus grand nombre d'internautes, 600 millions au total. Mais les disparités géographiques demeurent énormes. Forbes note que le service chinois de microblogging Weibo a ainsi davantage d'utilisateurs que Twitter ne compte de membres américains. Pourtant, seuls 14% des chinois peuvent aujourd'hui profiter du haut débit.

Une connexion moyenne de 1,7 Mb/s aujourd'hui

Pour parvenir à ses fins, les travaux qui seront réalisés par la Chine promettent d'être énormes. La fibre optique devra être déployée sur des milliers de kilomètres. Dans les villes, la fibre reliée au bâtiment ou au domicile devra être opérationnelle dans deux ans, d'après le calendrier.

Aujourd'hui, la vitesse de connexion moyenne à Internet s'élève à 1,7 Mb/s. Ce qui place le pays loin derrière certains de ses voisins, notamment japonais (11,7 Mb/s) et sud-coréens (14,2Mb/s), d'après les dernières statistiques publiées par Akamai.

L'Internet mobile ne sera pas en reste, puisque le pays compte couvrir 85% de la population d'une connexion 3G et 4G. À ce jour, la 3G n'est disponible que pour 27% des chinois. Le potentiel de développement du marché des smartphones demeure donc très large. Les fabricants l'ont d'ailleurs très bien compris, alors que le marché national fait l'objet d'une rude concurrence.

Forcément, la Chine espère récolter les fruits de ses efforts. Elle mise sur une progression de 30% de la consommation sur Internet. L'intérêt porte également pour le développement des petites et moyennes entreprises, qui seront plus à même de faire progresser leur activité en misant sur le business en ligne. Sans oublier les équipementiers, Huawei et ZTE, qui devraient en toute logique profiter de ce plan pour croître encore un peu plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : update Twitter, fin de Microsoft Tag, deux nouveaux iPhone
AMD propose une bêta 2 des pilotes Catalyst 13.8
La CTO de McAfee devient responsable de la cybersécurité intérieure américaine
CyanogenMod travaille sur son propre service sécurisé de localisation de smartphone perdu
R819 : le chinois Oppo s'attaque au milieu de gamme Android
Taxe sur les smartphones et tablettes : le gouvernement élabore des simulations
Les Google Glass sauront si vous avez regardé une publicité
Le virus Zeus de retour sur Instagram, avec une nouvelle mission
Shuttle lance un NAS au bon rapport prix/prestation
Apple lance un programme d'échange pour les chargeurs secteur non officiels (màj)
Haut de page