Les ventes de PC s'effondrent de 19% en France

07 août 2013 à 13h38
0
Inexorablement, les livraisons d'ordinateurs - fixes, portables, grands public ou professionnels - chutent. En France, le déclin mesuré par Gartner au deuxième trimestre 2013 a atteint 19%.

0118000005980424-photo-hp-pavillon-dv7-7370ef.jpg
À une vitesse deux fois plus importante qu'au niveau mondial, le marché du PC français a aussi plongé au deuxième trimestre 2013. Selon les derniers chiffres du cabinet Gartner, les ventes d'ordinateurs dans l'Hexagone ont chuté de 19% comparé à la même période il y a un an. Au total, 2 millions d'unités ont été livrées, contre 2,7 millions en juin 2012.

« Pour la quatrième consécutif, le marché français affiche un important déclin et se place même parmi les plus faibles taux de croissance dans les trois principaux pays d'Europe de l'Ouest », commente l'institut. « Le remplacement toujours plus fréquent des ordinateurs portables par les tablettes est l'un des facteurs expliquant ces mauvais résultats », explique Isabelle Durand, analyste au sein du cabinet.

L'autre cause avancée est plutôt saisonnière. Intel, qui équipe neuf PC sur dix dans le monde avec ses processeurs, est en train de migrer vers la microarchitecture Haswell. En conséquence, les distributeurs réduisent leurs stocks afin d'accueillir les prochains ordinateurs équipés des nouveaux processeurs.

Au deuxième trimestre, les ordinateurs portables ont représentés près de deux tiers des ventes en France. Avec 1,3 million d'unités livrées environ, ce segment n'a pas été épargné, il a reculé de 21% sur un an. Dans cet ensemble Gartner observe que les Ultrabook, popularisés par Intel, sont les seuls à avoir progressé. L'institut ne précise pas leur taux de croissance, mais indique qu'ils pèsent 13% des portables.

Pendant ce temps, les ordinateurs de bureau ont reculé de 15% d'une année à l'autre. S'agissant des ventes pour le grand public, les ventes ont perdu 22% sur la période. Alors que le marché professionnel s'est légèrement mieux comporté, affichant un déclin de 15%. Ce qui permet à Gartner de conclure que « les fabricants possédant une branche entreprise forte comme Lenovo et Dell ont mieux résisté ».

HP, toujours numéro un des ventes en France - alors qu'il vient d'être détrôné par Lenovo au niveau mondial ce trimestre -, accuse un recul de ses ventes de PC de 7,2% sur un an. L'américain détient toujours plus du quart du marché dans le pays, avec 550 millions d'ordinateurs écoulés sur la période. Il devance Acer, dont la situation est bien plus alarmante puisque taïwanais a chuté de plus de 51%.

Comme expliqué par Gartner, et malgré les déboires autour de son rachat, Dell se maintient à la troisième place. Ses ventes sur un an ont stagné et le texan pourrait passer deuxième si cette tendance se poursuivait. Derrière lui, Asus chute de près de 40% et ne le menace pas immédiatement. Enfin Lenovo est le seul à progresser. Avec 8,4% de parts de marchés, le chinois s'est amélioré de 11,4%.

Selon les estimations de Gartner, le marché des PC en France devrait continuer à se tasser dans les prochains mois et ce, malgré l'introduction des processeurs Intel Haswell.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AOL rachète Adap.tv, spécialiste de la publicité sur vidéo
Twitter améliore sa procédure d'authentification renforcée
Facebook : un nouvel algorithme pour un
SOL : un PC portable entièrement alimenté par le soleil
Trois nouveaux smartphones à prix raisonnable
Microsoft brevette des lunettes de jeux à réalité augmentée
Jobs au cinéma le 21 août : extrait exclusif
Les appels téléphoniques huit fois plus chers d'un pays à l'autre en Europe
Windows Phone : 1 milliard d'applications téléchargées en 6 mois
Haut de page