Appareils renforcés : Intermec passe sous la coupe de Honeywell

14 juin 2013 à 17h02
0
Le rachat du spécialiste des produits renforcés Intermec vient d'être validé par la Commission européenne. Honeywell déboursera 600 millions de dollars dans l'opération.

00FA000006055808-photo-honeywell-logo.jpg
La Commission européenne dit avoir autorisé le projet de rachat d'Intermec par la société américaine Honeywell. Le spécialiste des produits renforcés (ordinateurs, mobiles) passera donc sous le giron du groupe américain, ce dernier ayant pour ce faire, déboursé 600 millions de dollars.

De son côté, Honeywell possède une division baptisée « Automatismes et solutions de contrôle » produisant et vendant également des ordinateurs portables renforcés. C'est pourquoi les autorités communautaires avaient scruté le marché afin d'estimer si ce rachat risquait de nuire à l'ensemble de la concurrence, et donc au consommateur.

Après avoir mené ses investigations, la Commission européenne précise dans une note que « Honeywell continuera, après l'opération, de faire face à la concurrence d'un certain nombre de fournisseurs crédibles sur tous ces marchés ». La conclusion est identique sur le segment des fournisseurs de logiciels de reconnaissance vocale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Stéphane Richard, mis en examen, sera fixé lundi (màj)
Impôt sur le revenu : 13,5 millions de déclarations en ligne
ESPN 3D ferme : la fin d'une ère ?
Shoptimise, le comparateur de prix, reçoit 1 million d'euros
MakeMyDay : une application pour gérer ses sorties autrement
Le lecteur open source Songbird ne sera plus développé
BTravel réalise une seconde levée de fonds, de 400 000 euros
Livres électroniques : à l'origine, Steve Jobs n'était pas intéressé par l'iBookstore
Les pays de l'UE incités à instaurer les recours collectifs
Le SDK de BlackBerry 10.2 disponible en bêta
Haut de page