Groupon surprend par de bons résultats et décolle en bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
La situation de Groupon s'améliore en 2013. L'américain a réussi à faire fondre sa perte nette, et a même surpris les analystes par son chiffre d'affaires, alors que des doutes planent sur son modèle économique.

0140000005961906-photo-groupon-logo.jpg
Ces derniers mois étaient durs pour Groupon : perte supérieure à 80 millions de dollars à la fin de l'année 2012, éjection du p-dg Andrew Mason en mars dernier, le tout, sur un fond de doutes sérieux quant au modèle économique de l'entreprise. Mais aujourd'hui, Groupon va mieux. Pour son premier trimestre fiscal, le site de couponing fait état d'un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu et d'une réduction de sa perte nette.

De janvier à mars, l'américain a réalisé 601 millions de dollars de chiffre d'affaires, contre 559 millions l'année passée à la même époque, soit une progression de 7,5%. Les analystes attendaient de leur côté des recettes de l'ordre de 591 millions de dollars. En ce qui concerne la perte, celle-ci a été en partie renflouée : elle se chiffre maintenant à 4 millions de dollars, alors qu'elle était trois fois plus importante un an plus tôt.

« Nous sommes encouragés par nos résultats, car nos recettes aux États-Unis se sont accélérées et nos marges se sont améliorées comparé au précédent trimestre », déclare Eric Lefkofsky, le nouveau p-dg de Groupon. « Nous avons enregistré une performance record sur le mobile, qui a pesé en mars 45% des transactions en Amérique du Nord, et 7 millions de personnes ont téléchargé notre application ce trimestre » ajoute-t-il.

Une croissance tirée par les États-Unis

Le volume de transactions global enregistré lors du premier trimestre s'est accru de 4% sur un an. Il atteint désormais 1,4 milliard de dollars pour 45 millions d'unités vendues, aussi en hausse de 4%. La progression en Amérique du Nord de 23% a contrebalancé le déclin du chiffre d'affaires à l'international de 9%. Dans les deux cas, le panier moyen tend à s'affaiblir, avec 129 dollars à l'international, et 151 dollars en Amérique du Nord.

Alors que Groupon a progressivement réduit ses dépenses marketing au gré des trimestres, passant de 117 millions de dollars en mars 2012 à 50 millions désormais, la société prévoit de les rehausser de 15 à 30 millions au deuxième trimestre. Le spécialiste du couponing s'attend en outre à un chiffre d'affaires entre 575 et 625 millions de dollars. Et maintien son objectif de profit à 100 millions de dollars pour l'ensemble de l'année

Si l'action Groupon était stable ce vendredi à la bourse de New York, les investisseurs ont salué la publication de ces résultats : le titre inaugurait la séance de jeudi en s'appréciant à 6,5 dollars, en progression de 15%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook serait prêt à racheter l'appli GPS Waze pour un milliard de dollars
Olympus Pen E-P5 : hybride rétro, rapide et Wi-Fi
Infos US de la nuit : Yahoo rachète encore, Bing se socialise, Microsoft et Google en guerre
Live Japon : les
Dell : Carl Icahn et Southeastern Asset font leur contre proposition
Nokia finit par lever le voile sur le Lumia 928
Panasonic en lourde perte en attendant de redresser la barre
iTunes sur Windows 8 :
Western Digital se lance enfin sur le marché du disque dur hybride SSHD
Une nouvelle version de Google Maps sur les rails ?
Haut de page