Huawei ne serait plus intéressé par le marché américain

24 avril 2013 à 16h32
0
Surveillé de près par les autorités américaines, l'équipementier chinois aurait décidé de baisser pavillon aux Etats-Unis. En conséquence, Huawei ne devrait plus vendre d'équipements réseau sur ce marché.

00FA000005460309-photo-huawei-logo.jpg
Interrogé par le quotidien économique Financial Times, Eric Xu, le vice-président exécutif de Huawei a annoncé que son groupe n'était « plus intéressé par le marché américain ». Le dirigeant a ensuite expliqué que l'équipementier avait graduellement modifié sa stratégie pour éviter, par la force des choses, le marché américain.

Eric Xu a également ajouté que le marché américain n'était pas une cible prioritaire pour Huawei. C'est faire peu de cas de la récente tentative avortée de l'équipementier de fournir l'opérateur américain Sprint en matériel.

Toujours est-il que si la décision semble logique pour l'équipementier chinois, il s'agit tout de même d'un sérieux revers pour lui. L'an dernier, la Commission du renseignement du Congrès américain avait publié un rapport dans lequel elle précisait que les équipementiers chinois (Huawei et ZTE) ne pouvaient « pas garantir leur indépendance par rapport à l'influence d'un État étranger et cela pose donc en conséquence une menace pour la sécurité des États-Unis et notre système ».

Ce pas de retrait est donc un signe clair. Il pourrait également donner suite à d'autres dans le même genre, certains Etats comme l'Australie, le Canada, l'Inde mais également la France ayant déjà formulé des inquiétudes face aux produits Huawei. Sur notre territoire, la remise prochaine du Livre Blanc sur la Défense pourrait d'ailleurs évoquer ce volet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : Coca Cola s'offre 61 noms de domaine pour une pub
IP Tracking : l'eurodéputée Françoise Castex demande la position de la Cnil
Ericsson reste dans le vert sur le réseau mais le profit plonge
Télévision connectée: la Commission européenne veut y voir plus clair
Stockage : EMC publie de bons résultats au premier trimestre
Apple lance le dédommagement des victimes de l'antennagate
LG grevé par ses téléviseurs, explose sur les smartphones
Apple : pas d'iPhone plus grand pour le moment
IBM confirme qu'il supprimera 1 200 postes en France (màj)
Samsung préparerait un Galaxy S4 résistant à l'eau et à la poussière
Haut de page