🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Nuance développe son assistant virtuel pour le Web

01 juin 2018 à 15h36
0
La société américaine annonce le déploiement d'une nouvelle version de son assistant virtuel Nina dédié à la gestion de la relation clients (CRM). L'outil disponible en version Web se lie également avec l'outil mobile maison de reconnaissance vocale.

00FA000005013600-photo-nuance-logo-gb-sq.jpg
Nuance Communications a entrepris plusieurs rachats l'an dernier destinés à étoffer sa gamme de services et étendre son portefeuille de clients. Après Transcend (transcription vocale) et Ditech Networks (Reconnaissance vocale), la société californienne a opéré en début d'année l'acquisition du français VirtuOz. Même si l'américain reste silencieux quant au montant de l'opération, il indique toutefois inclure de nouvelles technologies à son offre.

Dans ce cadre, Nuance indique étendre son assistant virtuel Nina à la relation clients. Ce dernier permet de répondre à certaines demandes émanant de la clientèle (FAI, opérateurs mobiles, banques, sociétés de services, administration publiques) via un outil dédié capable de reconnaître un texte et de le retranscrire afin d'apporter une réponse pertinente.

Nina peut ainsi désormais s'intégrer à un outil de type CRM ou ERP d'une entreprise afin de se connecter aux applications de back-office. Robert Weideman, vice-président de la division Entreprise précise : « Nina s'étend et s'oriente désormais vers le service clients. Grâce à l'ajout d'IQ Studio et de l'agent Custom Service, nous saisissons l'importance de lier le CRM à un assistant et à un outil mobile ».

Pour l'instant, Nina n'embarque pas de brique sociale à proprement parler mais son éditeur promet du nouveau à l'avenir. Robert Weideman précise ainsi que le développement d'interfaces sur Facebook ou Twitter sont au programme. Mais le développement de la société se fera surtout par l'intégration de la solution au sein de nouvelles gammes de produits, nous précise le dirigeant.

« Notre ambition est de rendre disponible l'assistant sur les télévisions connectées grâce à notre partenariat avec Samsung et LG mais on note également que le segment des systèmes embarqués dans l'automobile est très important. Les voitures disposent désormais d'écrans plus larges et de connectivités plus intéressantes, la reconnaissance vocale y a donc toute sa place. Nous envisageons enfin des intégrations auprès des distributeurs bancaires par exemple », ajoute-t-il.

Disponible dans 38 langues et sur les OS mobiles Android et iOS, Nina doit donc permettre à Nuance de s'étendre sur de nouveaux territoires comme en Chine ou au Moyen-Orient mais également d'intensifier son activité en Europe.

0190000005769418-photo-sans-titre-1.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

M. Shuttleworth : Linux ne doit pas être réservé aux geeks
Le bloqueur de pub est de retour chez Free, toujours désactivé par défaut
Yahoo : deux acquisitions
Angleterre : Apple n'a pas violé les brevets de Samsung, selon la justice
Patch Tuesday : Microsoft livrera quatre correctifs pour des failles critiques
L'entrée de Foxconn au capital de Sharp repoussée sine die
Apple : un brevet pour la revente de fichiers numériques d'occasion
Fujifilm livre des détails techniques sur sa détection de phase intégrée
Stockage externe : 21 milliards de gigaoctets vendus en 2012
Les tablettes généreraient plus de trafic que les smartphones
Haut de page