Opérateurs : les revenus des services mobiles ont perdu 9%

11 janvier 2013 à 11h52
0
Le régulateur des télécoms dresse un état des lieux des revenus des opérateurs sur le mobile. Résultat : ils ont baissé de 9% sur un an, principalement en raison de l'entrée de Free Mobile dans la partie. Côté consommateur, la facture mensuelle moyenne a perdu 13,7% pour passer de 25 à 21,6 euros.

00DC000005548315-photo-google-nexus-4.jpg
Au lendemain du premier anniversaire de Free Mobile, l'Arcep a rendu public son observatoire des marchés des communications électroniques (.pdf) pour le troisième trimestre 2012. On y apprend que le chiffre d'affaires des services mobiles, tous opérateurs confondus, a reculé de 9,1% sur un an pour s'établir à 4,35 milliards d'euros hors taxes. Une situation directement liée à l'explosion des forfaits libres d'engagement (sans mobile) et de fait, à la baisse du tarif forfaitaire mensuel.

En moyenne, et c'est une bonne nouvelle pour le consommateur, la facture moyenne a baissé de 13,7% sur un an. Elle était à 21,6 euros par mois au troisième trimestre dernier, contre 22,3 euros au deuxième, 23 au premier et 25 euros au troisième trimestre 2011. Cette évolution est le reflet de « l'arrivée d'une gamme de forfaits sans engagements à des tarifs inférieurs » commente l'Arcep, situés entre 10 et 20 euros par mois.

De même, le régulateur note que la baisse globale des recettes, observée depuis 2011, s'explique « par l'augmentation de la TVA pour les services d'accès audiovisuels que les opérateurs mobiles ont choisi de ne pas répercuter sur la facture TTC de leurs clients ». Conséquence de ces offres illimitées : la consommation explose. Le volume de téléphonie mobile a progressé de 16% à 29,5 milliards de minutes. La quantité de SMS envoyés a crû de 23% pour atteindre 44 milliards. Enfin, et c'est peut-être ce qui préoccupe le plus les opérateurs, le volume de données a bondi de 72% pour se situer à 25,4 Po - la moitié des clients actifs utilisent des services multimédias.

Les volumes de data explosent de 72%

Des chiffres soutenus par le nombre de clients des réseaux mobiles en progrès de 5 millions sur la période, à 72 millions de cartes SIM. Ce dynamisme est dû à l'arrivée de Free Mobile qui a relancé la croissance des abonnements voix et voix-data à 9,5% sur le trimestre étudié, alors qu'elle stagnait à 4,5% depuis 2008. Mais les revenus tirés de la voix, des SMS et de la data ne permettent pas de soutenir un rythme de croissance positif. Au troisième trimestre dernier, le chiffre d'affaires issu du transport des données a stagné à 1,4 milliard d'euros hors taxes. Pour la première fois, note l'Arcep, celui des SMS a baissé, de 3,6%.

Notons que les revenus des services d'interconnexion (voix et SMS) se sont réduits de 18,6% sur le mobile en un an, pour atteindre 659 millions d'euros - alors que les volumes en minutes ont grimpé de plus de 28% et ceux de SMS ont pris 31%. Concernant les recettes au titre des prestations d'interconnexions internationales entrantes, elles s'élèvent à 43 millions d'euros pour le mobile, en baisse de 42% sur un an. Ici aussi, les volumes ont augmenté de 21%.

Enfin, les revenus liés au roaming entrant ont également baissé, de 23%, pour atteindre 124 millions d'euros. Une érosion liée à la baisse progressive des tarifs décidée par l'Union européenne.


0258000005648632-photo-revenus-mobile-arcep.jpg

0258000005648630-photo-facture-mobile.jpg



À lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top