Logistique : Rakuten fait l'acquisition d'Alpha direct services

06 novembre 2012 à 08h50
0
Le propriétaire de PriceMinister vient d'annoncer le rachat du spécialiste de la logistique e-commerce, Alpha direct services. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué mais Rakuten entend renforcer son efficacité dans la livraison, l'approvisionnement et le traitement des commandes en ligne.

00FA000003201722-photo-rakuten-logo.jpg
Le géant japonais de la distribution Rakuten renforce ses moyens logistiques et annonce l'acquisition d'Alpha direct services, spécialiste de la logistique liée à l'e-commerce en France. Par cette opération, le groupe va donc intégrer les méthodes de la société en matière de gestion des sites Web de vente, le traitement des commandes mais également l'approvisionnement des entrepôts et le service client.

L'ambition de Rakuten est également de développer les activités du groupe logistique à l'échelle européenne et bénéficier ainsi d'un large champ d'action. Cette intégration d'ADS permet donc au japonais de limiter ses coûts de livraison en internalisant les processus de mise à disposition des produits.

Dans un communiqué, Hiroshi Mikitani, p-dg de Rakuten se félicite de cette opération et indique qu'elle a été motivée par la « qualité de service et la rapidité de livraison. Elles conditionnent la pérennité de toute proposition du e-commerce. ADS nous confère un ancrage logistique solide en Europe, au service des marchands présents sur les places de marché Rakuten, actuelles et futures. Les synergies sont fortes entre l'équipe de direction de ADS, leur technologie d'automatisation des entrepôts, leur infrastructure en place et le groupe e-commerce Rakuten ainsi qu'avec l'activité logistique. Leurs apports seront précieux pour la poursuite de notre expansion au Japon et au niveau mondial. »

De son côté, ADS dispose déjà d'une solide clientèle aux rangs desquels on trouve de grands groupes comme Nestle, L'Oréal et Sarenza. La société pourra continuer son développement sur le continent et devrait développer des synergies avec les autres enseignes du groupe notamment entre Priceminister et Play.com (Royaume-Uni).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top