ALDO : OBS et ALD testent leur application d’aide à la mobilité

17 septembre 2012 à 18h24
0
Orange Business Services et ALD Automotive ont présenté en détails une application permettant aux professionnels de rationaliser leurs déplacements. Mêlant Open Data et recueil des informations pertinentes sur un trajet donné (trafic routier, garages, stations essence, station métro...), ALDO est actuellement testé pour être prochainement proposé aux flottes mobiles professionnelles.

Utilisation de la mobilité en entreprise, des réseaux sociaux et ouverture (payante ou gratuite) de données au public sont les 3 tendances qui ont poussé Orange Business Services et ALD Automotive à co-développer une application dédiée à aider les professionnels à mieux rationaliser leurs déplacements.

Baptisée ALDO, l'application est un « assistant de mobilité personnel » chargé d'accompagner les utilisateurs dans leur mobilité. Ils peuvent, par exemple, recevoir une notification de rendez-vous puis planifier le trajet le plus rapide pour s'y rendre. L'application proposera ensuite le moyen de locomotion le plus adapté (transports en commun, voiture, vélo...) puis sera apte à diffuser des informations sur le trafic, les stations essence les plus proches, les points « Velib » libres...

01F4000005409825-photo-aldo.jpg

L'outil rassemble en effet de nombreuses données disponibles en Open Data puis recueillies par les équipes de développement. Ces dernières peuvent alors être proposées gratuitement, sinon Orange Business Services doit passer des accords lui permettant de réutiliser certaines données.

François Estrabaud, Chef de produits Web chez Orange Business Services précise : « ALDO est capable d'agréger des informations pour les présenter de manière pertinente. Il va chercher des contenus puis les contextualiser pour la présenter à une personne ». Le responsable ajoute que l'application utilise un « moteur cognitif » qui lui permet de soumettre les résultats d'une requête. Ainsi, ALDO réagira automatiquement si un ralentissement survient sur le trajet de l'utilisateur. De même, il pourra répondre à une commande vocale en puisant dans de nombreuses sources d'informations comme les données personnelles mentionnées par l'utilisateur mais également celles figurant sur le Web.

00C8000005409827-photo-choix-du-mode-de-transport.jpg
00C8000005409829-photo-planification-de-trajet-1.jpg

« ALDO va chercher les informations et les ramener en utilisant un moteur sémantique. Lorsqu'une requête est formulée, cela déclenche un scénario comportemental puis un moteur de recommandation permet de produire une préconisation », ajoute le responsable. L'application se base également sur la communauté d'utilisateurs afin que ceux-ci partagent leurs informations.

Proposé actuellement en test par un millier d'utilisateurs, le service fonctionne sur poste fixe mais également sur iOS, Android et BlackBerry. La grille tarifaire devrait se présenter sous la forme d'un abonnement de 2 euros par mois et par utilisateur. Si le déploiement sur la France reste une priorité pour les deux groupes, ils ne cachent cependant pas leur ambition de doter l'outil de nouvelles fonctionnalités notamment en matière de NFC ou de le proposer prochainement dans les principales zones urbaine de France ainsi qu'en Europe de l'ouest dans le courant de l'année 2013.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus PB278Q : un moniteur 27 pouces WQHD
Panasonic GH3 : le mirrorless haut de gamme
Trois nouveaux compacts experts chez Canon
Project 1709 : Canon se voit dans le Cloud
Conférence Samsung : deux objectifs sinon rien
Google rachète Nik Software, l'éditeur d'un Instagram-like
Google refuse de supprimer une vidéo anti-musulmane de YouTube
Olympus E-PL5 et E-PM2 : nouveau capteur et écran tactile pour ces hybrides
Cartographie : Amazon propose un ensemble d'API pour ses Kindle Fire
Skype plancherait sur l'envoi de messages vidéo
Haut de page