Livre électronique : Google et Hachette signent un accord

08 août 2011 à 10h37
0
00FA000004486926-photo-ebook.jpg
La fin du parcours du combattant pour Google dans le milieu du livre français ? Le géant a signé un accord sur le livre électronique avec Hachette. Alors qu'il souhaite numériser toutes les informations de la planète, Google va ainsi pouvoir s'attaquer à la France en commençant par le fonds Hachette.

Il y a quelques jours, rapporte le New York Times, Google et Hachette ont signé un accord pour permettre au premier de numériser et vendre les livres du second. Certes, pas n'importe quels livres, puisqu'il s'agit en fait de ceux arrivés en fin de vie sur papier, mais qui ne sont pas encore tombés dans le domaine public. Plutôt que de laisser les titres mourir, Google va ainsi les numériser et les vendre. Et compte le faire avant la fin de l'année, en lançant la version française de Google Editions.

Au total, des dizaines de milliers de titres seraient concernés, selon le New York Times.Certes, ce n'est pas l'arrivée massive promise par Google il y a plus d'un an, alors qu'il comptait numériser à tour de bras tout ce que le monde compte de livres, mais compte tenu de l'opposition rencontrée de la part des ayants-droits, le géant s'en sort relativement bien. Avec au moins, un point d'entrée en France. Ce n'est pas la fin des soucis avec les maisons d'édition, puisque des plaintes sont toujours en cours de la part d'Albin Michel, Flammarion et Gallimard.

Ces plaintes ont de quoi inquiéter Google, le jugement face à La Martinière ayant donné raison à ce dernier. En attendant, Google lance des appels du pied aux autres maisons d'édition que Hachette, espérant s'attirer leurs bonnes grâces avec un partenariat commercial clair, plutôt qu'en numérisant à tout va comme il le faisait au début, selon ses détracteurs. Cette nouvelle stratégie serait sans doute plus payante à moyen terme, si les plaintes étaient retirées. Car si les maisons d'édition veulent numériser leurs fonds, il faudra bien que quelqu'un paye, et la participation de Google sera alors, sans doute, une option à envisager.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le projet SETI trouve de nouveaux fonds financiers
Deux bulletins
Android serait vulnérable aux attaques par phishing
IBM et Infor annoncent une solution d'ERP clé-en-main
Motorola Fire XT : réponse aux smartphones Android premiers prix
Intel envoie 3 processeurs
Les antivirus de Sophos seraient trop vulnérables
Etats-Unis : deux syndicats appellent à la grève chez Verizon
Revue de Web : à la recherche de la page Web disparue
Live Japon : Nintendo cherche la martingale
Haut de page