Réseaux sociaux d'entreprise : Telligent avance pas à pas sur la France

10 mars 2011 à 12h37
0
04072368-photo-telligent-logo.jpg
Déjà très présent aux Etats-Unis, Telligent montre de plus en plus son envie de se développer sur l'Europe et la France, avec l'ouverture il y a trois mois d'un bureau parisien. Présent sur le salon Solutions Intranet et Travail collaboratif, le vice-président EMEA de ce réseau social d'entreprise, Stephen Poncini, nous a expliqué la stratégie de son entreprise.

Demandez à un cadre exécutif étranger la raison de sa présence sur un salon français, il vous répondra invariablement que ça répond à une demande du marché et à un potentiel inédit. Stephen Poncini n'échappe pas à la règle, qui nous explique qu'il y a « beaucoup de demande. » Mais, tempère-t-il, « il y a aussi beaucoup d'acteurs. Nous avons donc attaqué le marché en commençant par le Royaume-Uni, en 2008. Mais nous avons eu une approche européenne dès le début, et nous l'avons concrétisée par l'ouverture de bureaux parisiens il y a trois mois. »

L'agence de consultants Next Modernity confirme, il y a énormément d'acteurs. Sur la partie du salon dédiée aux réseaux sociaux d'entreprises, on passe du leader européen Bluekiwi à une entreprise lancée il y a trois mois. Avec, au bout du couloir, une conférence donnée par IBM. Alors pour Telligent, peu connu de ce côté de l'Atlantique et de la Manche, il s'agit d'être « proche du marché. » Pas pour des questions de connaissance, explique Stephen Poncini : « il y a des différences entre les marchés que nous visons, la France, l'Espagne, l'Italie ou le Portugale, mais souvent, on se rend compte que ce sont les mêmes questions, qu'importe l'endroit où nous sommes. »

Avec 3 000 clients dans le monde, dont Dell, Microsoft, Intel ou la filiale italienne de Lufthansa, Telligent peut déjà se vanter d'avoir ferré quelques gros poissons en France. Le plus emblématique : la Banque postale. « Avec à chaque fois une stratégie identique : il faut être très proches de gens, parce que ce qu'ils veulent, c'est quelqu'un qui leur répond dans leur langue et qui n'est pas très loin. »

Et pour se différencier des autres concurrents, Telligent mise sur l'analytique des outils sociaux mis en place dans l'entreprise. « C'est très important, car c'est une bonne chose de vouloir mettre plus de relations sociales dans l'entreprise, ou d'apporter des outils de travail collaboratif, mais nous souhaitons que notre plateforme, qui est à la fois interne et externe, serve également aux dirigeants à mieux comprendre leur entreprise : comment se développent les relations en son sein, quels sont les réseaux, où est l'innovation. Il faut savoir repérer les compétences et les talents, et c'est une fonction que les réseaux sociaux d'entreprise peuvent remplir. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pwn2Own : Safari et Internet Explorer 8 déjà tombés
Intel et Lenovo lancent le Classmate+ PC et équipent 160 000 écoliers argentins
Google Voice en France au plus tard début 2012
Jolicloud -
Le prix Turing 2010 est attribué à un chercheur spécialiste de l'intelligence artificielle
Free : X.Niel est la 297ème fortune mondiale
WP7 : la mise à jour NoDo décalée à fin mars, Microsoft admet un retard
NetApp rachète la division stockage haut-de-gamme de LSI
L'Hadopi fait un point d'étape de ses Labs
Acer Web Surf Station : un moniteur abritant un navigateur Internet autonome
Haut de page