Thierry Saussez, France.fr : 4 millions d'euros ? "Extrapolations virtuelles"

18 août 2010 à 14h00
0
Suite à notre article montrant que le budget du site France.fr était évalué à 4 millions d'euros, le directeur du Service d'information au Gouvernement (SIG) a tenu à apporter une réponse aux allégations du Canard enchaîné par le biais d'un commentaire posté sur notre site. L'un des arguments avancé par le responsable tourne autour de « l'importance de mettre en place cet outil de cohérence à l'échelle mondiale. »
Afin d'obtenir plus de précisions, la rédaction s'est entretenue avec Thierry Saussez. Interview.
00A0000003464456-photo-thierry-saussez.jpg

L'article du Canard enchainé (18/08) précise que le coût total du site France.fr est de 4 millions d'euros. Ces chiffres sont-ils exacts ?

Comme je le précise dans mon commentaire, et je pense être clair, il s'agit d'extrapolations virtuelles. Il s'agit d'une somme basée sur des montants maximum de marchés publics et ne reflète en rien ce qui a été avancé pour la création et la gestion du site.

Par ailleurs, ce qu'affirme le Canard enchaîné est impossible. Les factures d'avance (1,242 millions d'euros et deux fois 755.000 euros entre 2010 et 2012, ndr) n'existent pas, l'Etat lance un appel d'offre puis règle une fois que la prestation est faite. Je précise aussi que la prestation d'Oraïto est comprise dans celle attribuée à la société Modedemploi. De même, le document visible sur le journal ne montre pas d'en-tête ni d'intitulé. On ne va pas mener une enquête sur le sujet, mais il n'y pas de « bon de commande pour 2013 »...

Quelles sommes ont été et seront avancées pour le site ?

A la date du 14 juillet, ce sont 860.000 euros qui ont été engagés. Après le bug et l'introduction de la carte interactive, nous sommes aujourd'hui à 1 million d'euros engagés. Tout cela est le prix de la création après un an de travail entre les différents acteurs et aussi le réseau interministériel. Cet investissement est celui de la première année et sera supérieur à celui qui sera fait les prochaines années.

D'ailleurs tout cela est très clair et très transparent puisque les comptes 2010-2011 sont contrôlés et publics, tout le monde pourra savoir début 2011 ce qui a été dépensé.

Quels sont les premiers retours en matière de fréquentation et d'image de ce qui se doit d'être une page d'accueil officielle de la France ?

Pour l'instant, il y a un effet buzz autour de France.fr mais nous avons nos premiers chiffres qu'il faut affiner. Sur les premières 24 heures (le site est ouvert depuis ce lundi 16 aout, ndr), nous avons eu 200.000 visites pour pas moins de 600.000 pages vues. Le temps moyen de visite est alors de 5 minutes en moyenne. Tout cela avec uniquement un référencement naturel.

Désormais, nous cherchons des éléments comparatifs sur d'autres sites étrangers comme ceux des Etats-Unis, de l'Italie ou encore de l'Espagne. En ce qui nous concerne, nos moyens sont certes convenables, mais limités...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top