Thierry Saussez, France.fr : 4 millions d'euros ? "Extrapolations virtuelles"

18 août 2010 à 14h00
0
Suite à notre article montrant que le budget du site France.fr était évalué à 4 millions d'euros, le directeur du Service d'information au Gouvernement (SIG) a tenu à apporter une réponse aux allégations du Canard enchaîné par le biais d'un commentaire posté sur notre site. L'un des arguments avancé par le responsable tourne autour de « l'importance de mettre en place cet outil de cohérence à l'échelle mondiale. »
Afin d'obtenir plus de précisions, la rédaction s'est entretenue avec Thierry Saussez. Interview.
00A0000003464456-photo-thierry-saussez.jpg

L'article du Canard enchainé (18/08) précise que le coût total du site France.fr est de 4 millions d'euros. Ces chiffres sont-ils exacts ?

Comme je le précise dans mon commentaire, et je pense être clair, il s'agit d'extrapolations virtuelles. Il s'agit d'une somme basée sur des montants maximum de marchés publics et ne reflète en rien ce qui a été avancé pour la création et la gestion du site.

Par ailleurs, ce qu'affirme le Canard enchaîné est impossible. Les factures d'avance (1,242 millions d'euros et deux fois 755.000 euros entre 2010 et 2012, ndr) n'existent pas, l'Etat lance un appel d'offre puis règle une fois que la prestation est faite. Je précise aussi que la prestation d'Oraïto est comprise dans celle attribuée à la société Modedemploi. De même, le document visible sur le journal ne montre pas d'en-tête ni d'intitulé. On ne va pas mener une enquête sur le sujet, mais il n'y pas de « bon de commande pour 2013 »...

Quelles sommes ont été et seront avancées pour le site ?

A la date du 14 juillet, ce sont 860.000 euros qui ont été engagés. Après le bug et l'introduction de la carte interactive, nous sommes aujourd'hui à 1 million d'euros engagés. Tout cela est le prix de la création après un an de travail entre les différents acteurs et aussi le réseau interministériel. Cet investissement est celui de la première année et sera supérieur à celui qui sera fait les prochaines années.

D'ailleurs tout cela est très clair et très transparent puisque les comptes 2010-2011 sont contrôlés et publics, tout le monde pourra savoir début 2011 ce qui a été dépensé.

Quels sont les premiers retours en matière de fréquentation et d'image de ce qui se doit d'être une page d'accueil officielle de la France ?

Pour l'instant, il y a un effet buzz autour de France.fr mais nous avons nos premiers chiffres qu'il faut affiner. Sur les premières 24 heures (le site est ouvert depuis ce lundi 16 aout, ndr), nous avons eu 200.000 visites pour pas moins de 600.000 pages vues. Le temps moyen de visite est alors de 5 minutes en moyenne. Tout cela avec uniquement un référencement naturel.

Désormais, nous cherchons des éléments comparatifs sur d'autres sites étrangers comme ceux des Etats-Unis, de l'Italie ou encore de l'Espagne. En ce qui nous concerne, nos moyens sont certes convenables, mais limités...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top