La Victoire de la Vidéo Verticale

22 mai 2015 à 18h33
0
006E000005682052-photo-anicet-mbida.jpg
L'éditorial de Anicet Mbida, rédacteur en chef de Clubic Pro.
Mobile ready, puis mobile first et désormais mobile only. L'influence du smartphone dans le design des sites web n'étonne plus personne. Colonne unique, menu hamburger, images larges... Ce n'est qu'un début. N'en déplaise aux puristes, la vidéo verticale pourrait devenir la norme.

La raison est simple. Plus un média devient populaire, plus son format s'impose aux autres. La télévision a toujours dicté le sien au cinéma : bandes noires sur les écrans 4:3, recadrage du cinémascope en 16:9. A chaque fois les cinéphiles se sont émus. A chaque fois, la télévision a imposé sa loi.

Aujourd'hui, l'écran le plus regardé n'est plus la télévision, mais le smartphone. Et la vidéo verticale, tant décriée, gagne doucement ses lettres de noblesse. Des applications comme SnapChat ou Mindie ont consacré le format, car il correspond à la façon la plus naturelle de tenir son mobile. Résultat, de grands médias comme MTV, National Geographics ou CNN renient leurs fondamentaux et produisent des vidéos verticales sur Snapchat Discover.

Un festival du cinéma vertical

L'objectif reste évidemment de toucher les jeunes, nés avec le mobile, et trop cagnards pour le basculer en mode paysage. C'est la raison pour laquelle Instagram et Vines avaient opté pour des vidéos carrées : optimiser l'ergonomie pour une utilisation à la verticale. Aujourd'hui, Facebook suit la tendance pour la lecture d'articles. Sa technologie pousse les vidéos plein-écran... verticales.

On a beau le répéter : nos yeux sont à l'horizontale, le mode paysage est donc plus naturel, rien n'y fait. Des applications comme Youtube ou Cameo vont jusqu'à forcer l'enregistrement dans « le bon format », sans plus de résultat. Les vidéos verticales se multiplient car elles sont plus simples à filmer et à visionner sur un smartphone.

Il fallait s'y attendre, ces vidéos bâtardes sortent désormais des mobiles pour investir d'autres écrans. Les journaux télévisés n'hésitent plus à les diffuser, quitte à ajouter de grands panneaux prétextes de chaque côté. C'est laid, mais qui sait, on finira par s'habituer.

J'ai beau chercher, je vois mal ce qui pourrait inverser la tendance. Depuis peu, mon collègue de bureau utilise son moniteur en mode portrait. « Je t'assure, c'est bien plus pratique pour consulter des pages web et écrire des articles ! » Peu de chance qu'il soit dérangé par des vidéos verticales.

Même le cinéma s'amuse à tourner l'écran. Plusieurs festivals font l'apologie du film vertical où l'on a l'impression de regarder un smartphone géant. Si cette tendance se confirme, je n'ose imaginer à quoi ressemblera le PC portable du futur.

Anicet Mbida

On me présente souvent comme le vétéran de l'informatique et des nouvelles technologies. Ma plus grande fierté ? Avoir gagné le concours des "Deux Lignes" d'Hebdogiciel dans les années 1980 et d’avoir...

Lire d'autres articles

On me présente souvent comme le vétéran de l'informatique et des nouvelles technologies. Ma plus grande fierté ? Avoir gagné le concours des "Deux Lignes" d'Hebdogiciel dans les années 1980 et d’avoir développé des jeux pour UbiSoft quand ils étaient encore installés à Créteil dans le Val de Marne. C’est totalement par hasard que j’ai bifurqué journaliste informatique en 1994, dans un titre de presse professionnelle qui plus est (01 Informatique). Une formidable expérience qui m’a permis de commenter toutes les transformations de ces vingt dernières années et d’interviewer les plus grands : Steve Jobs, Bill Gates, Andy Grove, John Chambers, Larry Ellisson, etc. Ce qui me passionne ? L’impact social des technologies : la façon dont Internet a changé notre façon de draguer, d’acheter, de s’informer ou de se distraire. Ce portable, dernier objet que l'on regarde avant de se coucher, le premier au réveil. C’est probablement pourquoi j’ai créé la chronique Culture Geek sur BFM TV en 2009. Et même si certains ne me connaissent aujourd'hui qu'à travers ce miroir grossissant de la télévision, l’essentiel de mon métier, de mon ADN, a toujours été lié à la presse écrite. Hier comme rédacteur en chef adjoint de 01Net et de 01 Business et Technologies, aujourd'hui comme Rédacteur en Chef de Clubic Pro. N’hésitez pas à me contacter. J’essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tout le monde.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page