La Victoire de la Vidéo Verticale

22 mai 2015 à 18h33
0
006E000005682052-photo-anicet-mbida.jpg
L'éditorial de Anicet Mbida, rédacteur en chef de Clubic Pro.
Mobile ready, puis mobile first et désormais mobile only. L'influence du smartphone dans le design des sites web n'étonne plus personne. Colonne unique, menu hamburger, images larges... Ce n'est qu'un début. N'en déplaise aux puristes, la vidéo verticale pourrait devenir la norme.

La raison est simple. Plus un média devient populaire, plus son format s'impose aux autres. La télévision a toujours dicté le sien au cinéma : bandes noires sur les écrans 4:3, recadrage du cinémascope en 16:9. A chaque fois les cinéphiles se sont émus. A chaque fois, la télévision a imposé sa loi.

Aujourd'hui, l'écran le plus regardé n'est plus la télévision, mais le smartphone. Et la vidéo verticale, tant décriée, gagne doucement ses lettres de noblesse. Des applications comme SnapChat ou Mindie ont consacré le format, car il correspond à la façon la plus naturelle de tenir son mobile. Résultat, de grands médias comme MTV, National Geographics ou CNN renient leurs fondamentaux et produisent des vidéos verticales sur Snapchat Discover.

Un festival du cinéma vertical

L'objectif reste évidemment de toucher les jeunes, nés avec le mobile, et trop cagnards pour le basculer en mode paysage. C'est la raison pour laquelle Instagram et Vines avaient opté pour des vidéos carrées : optimiser l'ergonomie pour une utilisation à la verticale. Aujourd'hui, Facebook suit la tendance pour la lecture d'articles. Sa technologie pousse les vidéos plein-écran... verticales.

On a beau le répéter : nos yeux sont à l'horizontale, le mode paysage est donc plus naturel, rien n'y fait. Des applications comme Youtube ou Cameo vont jusqu'à forcer l'enregistrement dans « le bon format », sans plus de résultat. Les vidéos verticales se multiplient car elles sont plus simples à filmer et à visionner sur un smartphone.

Il fallait s'y attendre, ces vidéos bâtardes sortent désormais des mobiles pour investir d'autres écrans. Les journaux télévisés n'hésitent plus à les diffuser, quitte à ajouter de grands panneaux prétextes de chaque côté. C'est laid, mais qui sait, on finira par s'habituer.

J'ai beau chercher, je vois mal ce qui pourrait inverser la tendance. Depuis peu, mon collègue de bureau utilise son moniteur en mode portrait. « Je t'assure, c'est bien plus pratique pour consulter des pages web et écrire des articles ! » Peu de chance qu'il soit dérangé par des vidéos verticales.

Même le cinéma s'amuse à tourner l'écran. Plusieurs festivals font l'apologie du film vertical où l'on a l'impression de regarder un smartphone géant. Si cette tendance se confirme, je n'ose imaginer à quoi ressemblera le PC portable du futur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Panasonic G7 : un hybride avec vidéo 4K à 800 euros
Un paralysé commande un bras bionique par la pensée
Infos US de la nuit : Amazon veut concurrencer Etsy avec une plateforme pour les artisans
Le 23 mai 2000, l'accès à Internet gratuit contre un bandeau pub
On Refait le Mac : ils sont fous ces Coréens !
Pourquoi Zak Allal alerte la France sur le tsunami technologique
Canonical pourrait prochainement entrer en bourse
Livebox : Orange augmente les débits d'upload en FTTH
BlackBerry : le cours fluctue en bourse au fil des rumeurs de rachat
Les ventes de smartphones battent un nouveau record
Haut de page