Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx

24 mai 2019 à 09h38
2
Fujifilm gfx 100

Le Fujifilm GFX 100 fait officiellement ses débuts, en équipant un gigantesque capteur CMOS rétro-éclairé (BSI) de 102 Mpx.

L'appareil photo aux caractéristiques hors normes est pourvu de 102 Mpx et possède également 3,78 millions de points autofocus à détection de phase.

Tour d'horizon des caractéristiques du GFX 100

Le capteur CMOS fonctionne aux côtés d'un très rapide processeur X-Processor à quatre images, précédemment utilisé dans le snapper X-T30 de Fujifilm. Ce mariage, selon la marque, aide le GFX 100S à atteindre des vitesses de mise au point automatique deux fois plus rapides que celles du GFX 50S. Étant donné que le capteur est 70 % plus grand que son homologue de 35 mm, Fujifilm préfère appeler le GFX 100 un appareil photo « grand format » plutôt que moyen.

Le capteur, cependant, n'est pas la seule partie du GFX 100 qui intrigue. Le nouvel appareil professionnel inclut des caractéristiques à couper le souffle qui, combinées, promettent des performances de haute volée.

Fujifilm gfx 100

La mise au point automatique à grande vitesse - capable de verrouiller un sujet en 0,05 seconde - est accompagnée de 3,78 millions de points de focus, d'un AF à détection de phase sur toute la surface du capteur et offre une couverture à 100 % de la trame. Cela permet également au GFX 100 d'être plus performant dans des conditions de faible luminosité par rapport au GFX 50S et au GFX 50R.

Fujifilm a également amélioré sa technologie de détection du visage et des pupilles et, selon la société, le GFX 100 sera capable de suivre les yeux même lorsque le sujet se détourne de l'appareil photo ou lorsqu'il sera partiellement masqué par un autre objet. Il sera possible de choisir un visage dans une foule. Une autre amélioration majeure apportée à la série GFX réside dans l'inclusion de la stabilisation d'image à cinq axes (IBIS).

L'enregistrement sur une carte SD (le boîtier est équipé de deux emplacements) est au format 4:2:0 10 bits, tandis que l'utilisation du port HDMI permet d'obtenir une sortie 4:2:2 10 bits.

fujifilm gfx 100

Un design minimaliste et d'autres points positifs

Bien que le design de l'appareil photo soit plutôt minimaliste, à défaut des cadrans et des boutons que nous connaissons sur les autres appareils photo Fujifilm, le GFX 100 possède l'un des meilleurs viseurs électroniques du marché. Le viseur électronique EL organique de 5,76 millions de points (récemment développé) offre un grossissement de 0,86x et un taux de rafraîchissement de 86 images par seconde.

Comme le GFX 50S, il dispose d'un écran arrière de 3,2 pouces inclinable dans trois directions, et d'un autre écran LCD de 1,8 pouces. Il permet d'afficher les molettes et de régler les paramètres de base, tels que l'ouverture, les ISO et la vitesse d'obturation.

Une autre nouvelle fonctionnalité est le Smooth Skin Effect, qui retouche automatiquement la peau pour lisser les détails. Par ailleurs, le GFX 100 est nettement plus volumineux que ses prédécesseurs de la série GFX 50 et pèse environ 1,4 kg.

Le Fujifilm GFX 100 sera commercialisé en juin, au prix très attractif de 9 999 $, hors taxes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
mrassol
non non, c’est pas pour du studio
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
⚡ Bon plan : tapis de souris Roccat Kanga 320x270 à 11,48€ au lieu de 19,99€
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
18 nouvelles exoplanètes découvertes, dont une qui pourrait héberger de l'eau liquide
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Haut de page