Huawei : "Personne ne faisait de l'argent avec Windows Phone"

03 décembre 2014 à 08h12
0
Huawei campe sur ses positions concernant le système mobile de Microsoft. Le géant chinois estime qu'il s'agissait d'un investissement sans retour.

00B4000006277000-photo-windows-phone-logo-gb-sq.jpg
Au mois de septembre, nous apprenions que Huawei, le troisième fabricant de téléphones au monde, avait abandonné ses projets concernant de nouveaux smartphones équipés de Windows Phone. Dans une interview recueillie par The Register, le directeur marketing Shao Yang affirmait ainsi : « Nous avons investi au sein de Windows pour plusieurs de nos produits, mais ils ne se vendaient pas très bien ». La société ne souhaite pas faire marche arrière.

Selon Joe Kelly, interrogé par le Seattle Time : « Nous ne faisions pas d'argent avec Windows Phone. Personne ne faisait de l'argent avec Windows Phone ». Il faut dire qu'à part le constructeur Nokia, avalé depuis par Microsoft, les autres acteurs du marché n'ont jamais réellement su imposer leurs smartphones, qu'il s'agisse de HTC ou Samsung.

Pour remédier à la situation, Microsoft a enchaîné plusieurs stratégies. D'une part, la société mise très fortement sur l'entrée de gamme. Ainsi, le premier smartphone équipé de Windows Phone sous la marque Microsoft est un Lumia 530, le successeur du Lumia 520 qui représente en France un tiers du marché.

Microsoft a également souhaité tenter un peu plus les fabricants en rendant la licence de Windows Phone gratuite. Cela lui a notamment permis de signer avec plusieurs partenaires précisément positionnés sur l'entrée de gamme en Europe, mais aussi au sein des pays en développement amorçant leur transition depuis les feature phones. En septembre, Microsoft annonçait avoir signé avec Archos, Kazam, BLU, YEZZ, ou New Generation Mobile.

Aussi, comme le souligne le blog spécialisé Winbeta, Microsoft a donné davantage de flexibilité aux fabricants, en leur permettant notamment de ne pas ajouter de boutons physiques pour les commandes (Accueil, Arrière et Recherche). Ces derniers sont directement représentés de manière logicielle comme sur Android. Et d'ailleurs, les constructeurs peuvent désormais installer Windows Phone sur les terminaux Android ; ils n'ont donc plus besoin de lancer une production spécifique, au risque de faire un flop.

Enfin, Microsoft procède à un changement de marque. « Windows Phone » deviendra « Windows » ; une approche qui parlera sans doute un peu mieux aux consommateurs déjà habitués à l'OS du PC.

Ces efforts porteront-ils leurs fruits ? Quoi qu'il en soit, Microsoft ne compte pas baisser les bras et pourrait dévoiler quelques détails sur la prochaine version de Windows Phone le mois prochain, et présenter de nouveaux terminaux à l'occasion du Mobile World Congress en février.

A lire également :
Windows Phone 8.1 : le test

Voici un petit aperçu de Windows Phone 8.1


Huawei : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Moins de 0,1% des smartphones Android disposent de Lollipop
Adblock : la tension monte, le procès en ligne de mire
Projet FxE : Mozilla pourrait de nouveau se tourner vers iOS
ThyssenKrupp invente un ascenseur qui bouge à la verticale et à l'horizontale
Gravure CD/DVD : Roxio Creator NXT passe en version 3.0
Infos US de la nuit : Firefox se verrait bien sur iOS, Twitter facilite les plaintes
TeamViewer 10 : visio et chat en plus du contrôle à distance
Pub comparative pour Surface Pro 3 : une fausse bonne idée ?
Microsoft annonce la fin des Clip Art, l'imagerie culte de toute une génération
Les marques chinoises tirent le prix des smartphones vers le bas
Haut de page