AppGratis : l'application ne reviendra pas sur l'App Store

09 avril 2013 à 13h30
0
AppGratis, une application pour laquelle l'éditeur a récemment levé 10 millions d'euros, s'est faite éjecter de l'App Store ce week-end. Du jour au lendemain, l'avenir de la start-up et de ses 40 employés est devenu incertain.

00BE000005897506-photo-logo-appgratis.jpg

Voilà trois ans qu'AppGratis (anciennement AppGratuites) est toléré sur l'App Store et que le service prend de l'ampleur. L'éditeur parisien a récemment franchi le cap de 10 millions d'utilisateurs. Mais ce week-end, l'application a subitement disparu de l'App Store.

On pouvait penser à une erreur, à une nouvelle fonction mal implantée, qui aurait été rectifiée en quelques jours... Mais ce sont bien deux règles que l'application a toujours violées qui sont en cause. C'est ce qu'a confirmé Apple, qui ne communique que très rarement dans ce genre de situation, au site Internet AllThingsD. Mais on attend encore la réaction d'AppGratis.

Le principe d'AppGratis est simple : chaque jour une application habituellement payante est proposée gratuitement aux millions d'utilisateurs du service. Téléchargée plusieurs centaines de milliers de fois, elle se retrouve dans le classement officiel de l'App Store, et y reste après avoir retrouvé son prix initial, ce qui garantit de nombreuses ventes mais fausse le classement.

Apple se réveille six mois plus tard

AppGratis est donc « une application affichant d'autres applications pour les vendre ou en faire la promotion », ce que les conditions d'utilisation de l'App Store interdisent depuis le mois d'octobre 2012 car elles seraient « similaires à l'App Store ». L'application « utilise en outre les notifications push pour de la publicité et des promotions », ce qui est également interdit.

Certes l'éditeur d'AppGratis a joué avec le feu en développant un service qu'il savait interdit. Mais on peut reprocher à Apple de se réveiller trois ans plus tard, alors que le service a embauché plusieurs personnes entre temps. Quoi qu'il en soit l'essence même d'AppGratis est remise en cause. Le service n'a pas beaucoup de solutions : il peut revenir sous forme de site Internet mobile et/ou de newsletter, sans contrôle d'Apple, ou bien passer sur Android.

0000014005664310-photo-appgratis.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La CNIL pointe les fuites de vie privée sur iOS
Samsung Galaxy Win : smartphone low cost à grand écran
Microsoft sécurisera davantage ses applications web
Bon plan : un téléviseur Philips Ambilight de 47 pouces à 590 euros
Intel Thunderbolt : 4K en 2013, 20 Gb/s en 2014
Cloud : Fujitsu rachète la start-up française RunMyProcess
Panasonic GF6 : nouveau capteur, Wi-Fi et NFC pour cet hybride compact
Euronews sur YouTube :
WP8 : prisé par la France et propulsé par le Lumia 920
Bon plan : une souris gamer à 15 euros
Haut de page