AppGratis : la start-up française lève 10 millions d'euros

18 janvier 2013 à 15h48
0
Le principe de AppGratis : proposer tous les jours une application payante qui devient gratuite pour 24 heures. Un concept qui a séduit Iris Capital (Orange/Publicis) qui apporte 10 millions d'euros au capital.

00F0000005664310-photo-appgratis.jpg
AppGratis est un service de découverte d'applications gratuites.
À succès, pourrait-on ajouter. Car la start-up française vient de réussir une levée de fonds de 10 millions d'euros auprès notamment d'Iris Capital (Orange/Publicis). Le concept de l'application (gratuite, bien sûr) est de faire découvrir chaque jour à l'utilisateur de smartphone une application payante, mais disponible gratuitement.

Actuellement, AppGratis revendique sept millions d'utilisateurs dans le monde, dont un tiers en France. Deux millions de personnes se connecteraient ainsi chaque jour via l'application disponible en onze langues et dans trente pays. Chaque mois, la start-up génère un chiffre d'affaires de 1 million de dollars. L'entreprise, basée à Paris, emploie quarante personnes et devrait doubler ses effectifs en 2013.

Se réclamant « média prescripteur », AppGratis affirme avoir généré cent millions d'installations d'applications par an, tous supports confondus (smartphones, tablettes). Au-delà du « bon plan » quotidien, la société a développé son propre algorithme capable d'optimiser anonymement les recommandations faites à ses utilisateurs - ce qui générerait régulièrement, selon la société, 500 000 téléchargements par jour pour l'application mise en avant.

Ce tour de table permettra à AppGratis de « renforcer son leadership international et se donner les moyens de conquérir un marché publicitaire mobile estimé à 25 milliards de dollars en 2015 ». L'objectif de la start-up est d'être implantée dans cinquante pays d'ici l'année prochaine. Et les feux semblent au vert, y compris sur les marchés matures. Aux États-Unis, où l'application a été lancée en janvier, 300 000 utilisateurs ont été enregistrés en seulement trois jours.

Simon Dawlat, le fondateur d'AppGratis, vise trois millions d'utilisateurs américains avant l'été et 20 millions d'utilisateurs dans le monde d'ici la fin de l'année. Pour lui, l'utilité de son service est claire : « En changeant, chez des millions d'utilisateurs, la manière de découvrir de nouvelles applications mobiles, AppGratis a contribué à structurer un marché des applications jusque-là très fragmenté. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MediaFire : 50 Go gratuits et une application pour Android
Fiscalité : le rapport Colin et Collin sur le numérique
Start8 : mise à jour majeure 1.1 et 3 millions de téléchargements
Google planche sur l'authentification par USB
Nokia : l'impression 3D pour concevoir ses propres coques
Instagram dément perdre des utilisateurs
Stéphane Negre:
Avast lance une offre gratuite pour les TPE françaises
Insolite : Adobe explique comment cracker Photoshop CS6
La taxation de la collecte des données personnelles sera étudiée
Haut de page