Android N introduira nativement un clone de 3D Touch

18 avril 2016 à 09h06
0
Alors que la seconde version expérimentale d'Android N est disponible auprès des développeurs depuis la semaine dernière, quelques-unes de ses fonctionnalités sont décortiquées, notamment celle des raccourcis appliqués aux icônes.

Depuis jeudi dernier, les développeurs peuvent installer la Developer Preview 2 d'Android N et découvrir quelques-unes des nouveautés qui seront intégrées au sein de la mouture finale du système mobile de Google. Outre l'intégration du standard Emoji Unicode 9 et la prise en charge des API Vulkan, les développeurs seront en mesure d'ajouter des raccourcis sur les icônes de leurs applications.

A l'heure actuelle, plusieurs launchers Android comme Action Launcher, permettent de glisser le doigt vers le haut ou vers le bas d'une icône pour afficher un widget encapsulé sous la forme d'un iframe. Cela permet par exemple d'accéder rapidement au widget de son répondeur vocal directement depuis le raccourci qui permet de lancer l'application Téléphone, ou de consulter ses prochains rendez-vous en glissant le doigt sur l'icône de Google Agenda.


Il semblerait que les constructeurs de smartphones aient été séduits par l'idée et demandé à Google d'implémenter cette fonctionnalité nativement. Mais les partenaires veulent aussi aller plus loin, notamment pour la prise en charge des écrans capables d'offrir plusieurs niveaux de pression. Apple a démocratisé cette technologie sur plusieurs de ses appareils et notamment l'iPhone 6s avec le 3D Touch. Le dispositif permet d'accéder à certaines fonctionnalités phares d'une application depuis l'icône de l'écran d'accueil. De plus en plus d'éditeurs d'iOS mettent à jour leurs applications en intégrant ces nouvelles API.



Sur Android, Huawei avait quelque peu devancé Apple avec la version 128 Go de son Mate S disposant d'un écran compatible. Le constructeur a réitéré avec Press Touch sur le Huawei P9. Mais la technologie devrait largement se démocratiser à l'avenir. Lors du Mobile World Congress, nous avions découvert le Gionee S8, un smartphone Android se positionnant sur le haut de gamme et disposant lui aussi du « 3D Touch ». Le mois dernier, nous apprenions que plusieurs constructeurs chinois étaient en train de développer des technologies similaires et notamment Xiaomi, Meizu, OPPO et Vivo. En outre, HTC, supposé concevoir le prochain terminal de la gamme Nexus de Google, intégrerait lui aussi le 3D Touch.

En partenariat avec l'éditeur du launcher Android Nova Launcher, le blog spécialisé Phandroid démontre l'utilisation des nouvelles interfaces de programmation setDynamicShortcuts(List). Pour révéler des raccourcis depuis une icône, nous retrouvons la possibilité de glisser le doigt mais également d'exercer une pression sur un écran compatible.

Interrogé par The Verge, Google confirme qu'il s'agissait d'une demande de la part de ses partenaires et on imagine que cette prise en charge native évitera d'avoir différentes implémentations et accélérera les mises à jour pour le mobinaute.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top