Fragmentation d'Android : Jelly Bean passe la barre des 50%

le 04 novembre 2013
 0
Alors qu'Android 4.4 KitKat fait son entrée sur le marché, la fragmentation du système d'exploitation continue d'évoluer de manière positive : Jelly Bean est désormais en place sur 52,1% des terminaux Android, souligne Google.

0096000006617512-photo-android-4-3-kitkat-logo.jpg
La question de la fragmentation d'Android ressemble à un éternel recommencement : lorsque la situation tend à s'arranger avec la présente d'une version dominante, une nouvelle version, plus récente, arrive. Reste que, dans le cas présent, Jelly Bean semble installé suffisamment confortablement pour régner un bon moment.

En effet, dans son dernier rapport, Google met en avant que les versions 4.1 à 4.3 de son système d'exploitation mobile sont désormais présentes sur 52,1% des terminaux. Depuis juillet dernier, Jelly Bean a fait un bond considérable de 14,2% de présence, faisant principalement reculer les parts de marché d'Ice Cream Sandwich (-3,5% depuis juillet) et de Gingerbread (-7,8%). Froyo perd également du terrain (-1,4%) tandis que les plus anciennes versions, Eclair et Donut, ne sont même plus évoquées car en-dessous des 0,1% de parts de marché.

Une fragmentation dans la fragmentation ?

Si Jelly Bean domine, on constate cependant que la version 4.1, soit la plus ancienne de l'OS sous ce nom de code, domine à hauteur de 37,3%. Cette dernière a plus d'un an, car sortie en juillet 2012. Android 4.2.2, disponible depuis novembre 2012, est présente sur 12,5% des terminaux, tandis que la version 4.3.1, arrivée en juillet 2013, n'est présente qu'à hauteur de 2,3%. En somme, si plus de la moitié des smartphones et tablettes Android bénéficient de Jelly Bean, la dernière mouture de cette version est bien loin d'être la plus présente : une situation qui s'explique notamment par des déploiements tardifs de mises à jour et par l'arrivée sur le marché de terminaux encore équipés d'Android 4.1. On peut également mettre en avant que le contrôle maîtrisé de la fragmentation de l'OS durant la dernière année tient principalement au fait que les trois dernières mises à jour majeures d'Android portaient le même nom de code, tout simplement.

0226000006813220-photo-fragmentation-android-novembre-2013.jpg

De son côté, Android 4.4 KitKat devrait apparaître dès le mois de décembre, dans des proportions moindres en raison d'une présente limitée sur les terminaux. Mais dès début 2014 et l'arrivée de cette nouvelle version sur les terminaux récents, la valse de la fragmentation devrait reprendre de plus belle du côté des terminaux dotés de l'OS de Google. Gageons néanmoins que la route sera longue avant que Jelly Bean ne soit détrôné.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
scroll top