Android : Google clarifie les conditions d'utilisation pour les développeurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Google a mis a jour les conditions d'utilisation pour les développeurs d'applications Android et exige ainsi un meilleur niveau de qualité.

00AA000005338198-photo-google-play-logo-sq-gb.jpg
Les développeurs d'applications pour Android ont reçu un email les informant d'une mise à jour des conditions d'utilisation de la plateforme, une mesure visant à clarifier les pratiques jugées acceptables et à amoindrir les risques pour le consommateur.

Contrairement à Apple, Google ne met pas en place un système de soumission. Le géant californien a développé un mécanisme repérant les malwares connus et permet aux utilisateurs de remonter certaines applications suspectes. Le blog spécialisé Android Central rapporte qu'afin d'éviter toute confusion pour les mobinautes, les nouvelles applications dont le nom et/ou l'icône est trop similaire à ceux des titres déjà publiés seront supprimées.

Google ajoute que ces conditions apportent davantage de précisions sur les types de contenus jugés dangereux et qui sont bannis de son répertoire Google Play. C'est notamment le cas des applications ne sécurisant pas les informations personnelles de l'utilisateur. Par aileurs, l'éditeur a multiplié les exemples sur les pratiques des développeurs allant à l'encontre de la politique de Google contre le spam. Enfin une nouvelle section permet de mieux comprendre l'intégration de la publicité au sein des applications.

Si Google n'adopte toujours pas un système de soumission, davantage de clarté dans ses conditions d'utilisation devrait lui donner davantage de flexibilité pour décider de la suppression d'une application au comportement suspect. Reste à savoir si ces nouvelles règles permettront d'éviter les multiples copies développées dans l'unique but d'y retourner de la publicité...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Brevets : Kinect pourrait s'inviter dans le smartphone
Windows 8 : Microsoft abandonnerait l'appellation Metro
Affaire TomorrowNow : SAP versera 306 millions de dollars à Oracle
Au second trimestre, LinkedIn affiche des bénéfices nets en baisse de 38%
25 millions de tablettes vendues sur le trimestre, dont 68% d'iPad
Galaxy Note 2 : annonce confirmée pour le 29 août
Bouygues Télécom repasse contrat avec The Phone House
Android 4.0 sera porté sur le Raspberry Pi
Yahoo! trainé en justice pour sa base de données piratée
Logo Anonymous : Early Flicker se porte garant de son utilisation gratuite en France
Haut de page