Test Fitbit Versa : une montre connectée pour femme... mais pas que !

03 octobre 2019 à 14h51
0
5
Difficile de passer à côté de la nouvelle montre connectée Fitbit, la Versa. Il faut dire qu'en 4 mois, la smartwatch s'est vendue à plus d'un million d'exemplaires.... À tort, ou à raison ? Nous avons passé plus d'un mois avec la Fitbit Versa au poignet, pour vous dire tout sur elle.

D'apparence, la Versa a tout pour plaire. Il faut dire que la montre respire la qualité, à commencer par son design fin qui s'adapte bien même sur un petit poignet. Pas de miracle cependant : si vous avez un poignet vraiment fin, la montre prend de la place... Elle est légère et se fait vite oublier, qu'elle soit portée de jour ou de nuit.

L'écran tactile s'avère lui aussi très intéressant. Lumineux, il vous permettra de lire sans soucis les informations de la montre même en plein soleil. L'écran est réactif et n'aura subi aucun ralentissement pendant ce test. Il est d'ailleurs possible de télécharger, via l'application Fitbit, différentes horloges permettant de personnaliser l'écran d'accueil de votre montre. Ces horloges vous permettront de choisir quelles informations seront accessibles directement sur l'écran d'accueil. Seul petit point négatif de ce côté : la montre ne réagit pas forcément correctement lorsqu'on bouge le poignet.

phpQP8J7G

Du côté droit du « capteur » se trouvent deux boutons, permettant d'accéder rapidement aux activités enregistrées (pour le bouton du haut) et aux alarmes (pour celui du bas). Le bouton de gauche permet d'allumer l'écran, mais aussi faire un retour en arrière. Ces trois boutons sont aussi réactifs et plutôt agréables à utiliser au quotidien.

Bref, un sans-faute du côté du design pour Fitbit, qui propose en plus des bracelets à « collectionner » pour personnaliser sa montre.

Trois bracelets, une montre connectée

Comme pour les Apple Watch, Fitbit propose plusieurs bracelets qui peuvent s'adapter sur la Versa. À noter d'abord qu'il est très simple de changer de bracelet : un petit mécanisme en métal permet de les retirer et de les remettre très simplement. Par ailleurs, ce mécanisme est plutôt solide et les bracelets, une fois correctement fixés, n'ont jamais bougé.

phpE1X8BH

Commençons par le bracelet classique, effet « peau de pêche ». Celui-ci est particulièrement doux et résistant. Aucune crainte à avoir face à l'eau ou la sueur : il ne tache pas. Par contre, il a tendance à pincer la peau du poignet lorsqu'on l'enfile. C'est le bracelet que vous trouverez dans la version la moins chère de la montre, en gris, noir ou rose.

Le bracelet tissé (que nous avons reçu en lavande) est sans nul doute le meilleur : fin, agréable à porter et d'une couleur très sympa - mais forcément subjective -, il rend parfaitement bien avec le tracker. Il est par contre un peu plus salissant, coton oblige.

Enfin, le bracelet en cuir est vraiment joli à regarder et agréable à porter. Il a par contre tendance à très vite marquer les réglages, et on ne peut que se demander s'il résistera bien à la sueur et l'eau...


Quelques soucis de connexion, réglés par une mise à jour

Ne nous mentons pas : la première connexion Bluetooth entre la montre et le smartphone - un Honor - s'est avérée plutôt compliquée... et lente. Alors que Fitbit promet une synchronisation en 30mn, il nous aura fallu plus de 2 heures pour que la montre soit opérationnelle. Le téléchargement et l'installation de la mise à jour ont été plutôt longs. Ensuite, la montre aura montré quelques problèmes pour faire suivre les notifications du smartphone, demandant sans cesse de redémarrer le téléphone - un comble, pour une montre connectée.

Il s'avère que ces problèmes n'étaient pas dû à la montre en tant que telle... mais à l'application ! Une mise à jour de l'application Android Fitbit aura permis de régler le souci, quelques jours après le début du test. Les notifications ont alors correctement été envoyées sur la montre.

phpdvy3KR

Cela a tout de même été l'occasion de tester le service client. Grâce au tchat, la prise de contact a été rapide et le conseiller a su répondre simplement aux questions qui lui étaient posées.

De Deezer à Hue en passant par Strava : des applications à foison

Vous aimez courir en musique ? Téléchargez l'application Deezer et téléchargez vos playlists préférées sur la montre. Besoin de surveiller le temps de cuisson de vos pates ? Comptez sur l'application Minuterie, pré-installée. Il est même possible de contrôler ses lumières Hue avec sa Versa...

php5QKrWD

En bonne montre connectée, la Versa permet en effet d'installer un certain nombre d'applications, tant sportives que qu'utilitaires. Ces installations se font facilement, via l'application smartphone Fitbit. À vous de choisir celles qui ont un intérêt pour vous.

Une bonne montre connectée pour le sport... à un point près

Que vous soyez plutôt fitness, natation, course à pieds ou randonnée, la Fitbit saura s'adapter à votre activité physique. Tout d'abord en trackant naturellement vos différentes activités, sans que vous ayez forcément besoin de l'activer. Promenez votre chien, la Versa détectera de la Marche. Faites un peu de cardio, et l'activité Fitness s'enregistrera automatiquement. Même un concert pendant lequel vous bougez beaucoup sera enregistré en tant que Sport.

phpt4uGvs

Au-delà de cette détection automatique, qui s'avère très agréable à l'usage, il est possible d'enregistrer 7 activités sur la montre. La variété de sports reconnus est agréable : Vélo, Natation, Running ou encore Musculation, Pilates voir même Kickboxing... à vous de choisir quelles activités vous voulez suivre sur votre montre. Une fois choisies, ces activités pourront être retrouvées simplement en appuyant sur le bouton situé en haut du côté droit de la montre. Il suffira de choisir une activité pour l'activer.

Le fait de déclencher sur la montre une activité permettra d'afficher à l'écran des informations importantes sur votre activité. Avec le Running, vous aurez en temps réel votre vitesse de course, le kilométrage déjà parcouru ou encore votre rythme cardiaque. Avec la Natation, vous aurez aussi le rythme cardiaque, mais aussi le nombre de longueurs parcourues. Le Minuteur d'Intervalles, pratique pour faire du HIIT, vous permettra d'avoir les timings via des vibrations effectuées par la montre, en plus du rythme cardiaque et des calories dépensées. Bref, vous pourrez suivre les métriques importantes au sport que vous êtes en train de pratiquer, directement sur votre poignet.

phplpsdV4

La Fitbit Versa est donc parfaite pour les sportifs, à un détail près : l'absence de GPS. Si ce choix se comprend pour ménager la batterie, comme nous allons le voir, le fait de ne pas avoir de GPS pourra gêner les adeptes de la course à pieds. Il faudra forcément passer par le smartphone pour tracker le chemin et la distance effectués...

Autonomie ou GPS, Fitbit a choisi !

Au cours de notre test, la batterie ne nous aura pas déçus : avec une recharge tous les 4 jours en moyenne, rien à redire sur l'autonomie de cette montre connectée. D'autant plus que la charge rapide est vraiment intéressante, et qu'en moins de deux heures, votre montre Fitbit sera complètement rechargée.

Bien entendu, cette autonomie dépend beaucoup de ce vous faites. Il est ainsi possible de perdre 10% de batterie en 30 mn, pour peu que vous ayez activé l'activité Course avec l'application de Deezer pour streamer la musique directement depuis la Versa vers vos écouteurs sans fils.

phpha8lWk
Impossible de bouger la Fitbit de son socle !


Et si l'autonomie ne pose pas de problèmes au quotidien, c'est encore une fois parce que Fitbit a fait le choix de ne pas proposer de GPS intégré à la Versa. Comme nous l'avions vu lors de notre test du Band 2 Pro d'Huawei, l'utilisation du GPS a tendance à vider la batterie à vitesse grand V. Sa suppression permet donc de gagner de précieuses heures d'autonomie, même si le GPS manquera forcément aux plus coureurs de nos lecteurs.

Et le suivi des menstruations, alors ?

C'était le point mis en avant par Fitbit : la possibilité de suivre ses menstruations grâce à la Versa. Il s'avère que la montre n'y est pour rien... puisque tout se fait sur l'application. Il faut y entrer la dernière période de menstruations, pour découvrir ensuite ses prochaines « fenêtres de fécondité » et la « durée prévue du cycle ». Il est aussi possible d'ajouter des informations sur son flux ou ses conditions (traduisez, symptômes). Un cadran de suivi s'ajoute alors dans la montre, mais il ne permet que de retrouver des informations très basiques.

Si l'idée est bonne, elle est donc loin d'être aboutie et mériterait d'être plus travaillée par Fitbit. Le plus dommage reste le fait que la fonctionnalité ne nécessite absolument pas la montre !

Notre avis sur la Versa

La Fitbit Versa est donc une bonne montre connectée, agréable à porter et pleine de fonctionnalités intéressantes. Son autonomie est appréciable et permet d'oublier sa montre au poignet plusieurs jours de suite.

On regrette tout de même l'absence de GPS - forcément très dommageable pour une montre connectée sportive, mais compréhensible pour gagner en autonomie - et le suivi des menstruations qui s'avère pour l'instant très basique.

Fitbit Versa

5

Les plus

  • Une montre légère et fine
  • L'autonomie de 4 jours
  • Le nombre d'activités suivies
  • L'application Fitbit, sympa à utiliser

Les moins

  • Le suivi des menstruations, très (trop) basique
  • L'absence de GPS

Design9

Suivi des menstruations5

Autonomie8

Fonctionnalités8

Application Fitbit8


Modifié le 09/12/2019 à 11h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top