Skype s'invite sur l'Apple Watch

27 avril 2015 à 10h57
0
Microsoft se montre particulièrement dynamique sur la production d'applications optimisées pour l'Apple Watch. Cette fois c'est l'équipe de Skype qui a publié une mise à jour.

Pour Microsoft le mobile constitue une formidable opportunité de croissance et ce, qu'il s'agisse de sa propre plateforme ou de celle de ses concurrents. Ces derniers temps, la firme de Redmond renforce ses efforts sur iOS et Android et doit compter avec l'Apple Watch.

012C000008016112-photo-skype-apple-watch.jpg
012C000008016114-photo-skype-apple-watch.jpg


La semaine dernière, Microsoft a publié des mises à jour de PowerPoint et OneDrive sur iOS afin d'offrir des interactions avec l'Apple Watch. Voici désormais la version 5.12.2 de Skype publiée sur l'App Store. Celle-ci propose d'activer une passerelle avec la montre connectée d'Apple.

Directement au poignet, l'utilisateur sera en mesure de répondre à un message en dictant son texte, en ajoutant des émoticônes et en envoyant des réponses pré-configurées. Il pourra également retrouver sa liste de contacts puis commencer une conversation.




Télécharger Skype pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon Music Unlimited : profitez de 3 mois gratuit pour découvrir le service de streaming Amazon
Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Les véhicules hybrides et électriques ont le vent en poupe chez Mercedes-Benz
Apple abandonnerait déjà son iPhone mini
Google Photos pour Android s'offre une fonctionnalité de montage vidéo
Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Haut de page