PowerWatch 2 : la smartwatch alimentée par le soleil... et la chaleur corporelle

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
17 décembre 2019 à 16h13
0
powerwatch2_blogPost_article_nov092019.jpg
© PowerWatch

Alimentée par l'énergie solaire et la chaleur corporelle, la PowerWatch Series 2 va plus loin que la montre connectée qu'elle remplace en proposant, en plus d'un suivi du sommeil et de l'activité physique, un GPS actif en permanence, un suivi de fréquence cardiaque et un écran LCD couleur.

Une Apple Watch c'est bien, mais il faut la recharger toutes les une à deux journées en fonction de votre utilisation et du modèle choisi. C'est ce que veut éviter la PowerWatch Series 2. Tout en perfectionnant le concept de la PowerWatch première du nom, cette nouvelle tocante parvient à se rapprocher peu à peu de l'expérience d'une smartwatch à part entière en étoffant ses spécifications et fonctionnalités.


Une montre alimentée par la chaleur du corps, mais aussi par le soleil... en renfort

Comme l'indique Matrix industries dans son communiqué, la Series 2 se décline en deux versions : Premium et LUXE. Toutes deux fonctionnent grâce au principe thermo-électrique. Porter la montre suffit donc à l'alimenter grâce au moteur développé par la marque, qui permet de convertir la chaleur corporelle en énergie. La montre est ainsi fonctionnelle tout le temps, dès lors qu'elle est portée. Matrix assure par ailleurs avoir amélioré son système de conversion pour une meilleure efficacité.

Autre nouveauté de cette Series 2 : l'énergie solaire vient en renfort pour plus de praticité au quotidien, mais aussi plus fonctionnalités. La montre intègre ainsi une technologie de panneau solaire capable d'alimenter le suivi de fréquence cardiaque, le GPS « always-on » et l'écran LCD couleur évoqués plus haut. À propos du GPS, Matrix évoque un meilleur suivi des positions que sur certaines montres connectées concurrentes, qui réduisent le temps de réponse de leur système de tracking pour réaliser des économies d'énergie. Dans le cas de la Series 2 un système alternatif est évoqué pour un suivi précis et sans gaspillage d'électricité.

Les dépenses caloriques mesurées grâce à la chaleur émise par le corps

La marque explique également que sa nouvelle montre est capable de mesurer avec précision les calories brûlées durant un effort physique grâce à l'intensité de chaleur corporelle émise. Plus loin dans son communiqué, Matrix est par ailleurs fier de préciser que sa montre permet un suivi du sommeil plus précis que les smartwatches classiques, en cela qu'elle n'a pas besoin d'être retirée pour la recharger durant la nuit. Il est donc possible de porter la montre en continu sur de longues périodes et ainsi d'obtenir un suivi détaillé du sommeil sur le long terme.

Notons enfin que la PowerWatch Series 2 est étanche jusqu'à une profondeur de 200 mètres et qu'elle est compatible avec les plateformes de Fitness tierces comme Apple HealthKit et Google Fit. Plus intéressant encore, on apprend que la tocante est ouverte aux développeurs grâce à un tout nouveau SDK (kit de développement) disponible dès à présent.

L'application PowerWatch est accessible tant sur iOS que sur Android, tandis que la PowerWatch Series 2 est vendue à la fois sur Amazon et sur son site officiel.

Son tarif français est par contre assez salé : 579 euros. Le prix d'une très belle promesse pour l'avenir des montres connectées.

Source : Communiqué Matrix
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Promo de Noël chez pCloud : Stockage en ligne et sécurisé 2To à vie pour 400€
Vous pourrez bientôt ajouter (officiellement) deux boutons et un écran OLED à la manette PS4
Amazon et Zalando parmi les gagnants de la cérémonie des Favor'i e-commerce 2020
Forfait mobile : B&You joue les prolongations avec son offre 50 Go à 11,99€/mois
SSD Samsung 970 EVO Plus 1To à 174,99€ chez Amazon
Disque SSD interne 2,5
En perte de vitesse en Europe, Nissan abandonne les SUV diesel pour l'hybride rechargeable
Modérateurs de YouTube et de Google : l'enfer c'est les autres
Apple supprime l'application qui transformait virtuellement votre iPhone en iPod
Lee Sang-hoon, président de Samsung, condamné à 18 mois de prison pour « sabotage syndical »
Haut de page