K'Watch Glucose : la montre connectée qui surveille votre taux de glucose

02 décembre 2018 à 09h01
0
K'Watch Glucose

PKvitality, une entreprise française spécialisée dans les « bio-wearables » médicaux, lance K'Watch Glucose, une montre qui permet de mesurer sa glycémie.

Une montre qui surveille le taux de glucose

Le groupe PKvitality annonce la mise au point d'une nouvelle montre K'Watch Glucose, permettant de mesurer la glycémie du porteur, avec une surveillance en continu. Avec K'Watch, les patients diabétiques pourront ainsi vérifier leur glycémie instantanément, la tendance à court terme ou son évolution au fil du temps. Les patients pourront également recevoir des alertes automatiques et personnalisées pour prévenir les épisodes d'hyper ou d'hypoglycémie à tout instant du jour ou de la nuit. Via une application, on peut également programmer des alertes à destination de personnes de confiance en cas d'épisode grave.

K'Watch Glucose

La montre K'Watch Glucose est équipée d'un « consommable » inséré au dos de la montre appelé K'apsul. Tout le concept de la K'apsul réside dans la technologie SkinTaste : une technologie constituée d'un capteur biochimique et d'un ensemble de micropointes. Des micropointes qui s'enfoncent dans la partie supérieure de l'épiderme (sans douleur donc), et qui permettent à la montre de mesurer la concentration de glucose en analysant la réaction chimique produite au contact avec le liquide interstitiel et non avec le sang.

« La volonté de mettre le patient au cœur de son projet constitue l'ADN de PKvitality ; et cela se voit dans les moindres détails du développement de la K'Watch Glucose. Avec PKvitality, nous avons mené des tests utilisateur directement au contact des patients atteints de diabète de type 1, une approche encore trop rare à ce stade de développement de dispositifs médicaux », a déclaré Remy Leroy, responsable de la diabétologie à l'Hôpital La Louvière de Lille.

Depuis quelques années, l'idée de rendre son habitat « intelligent » connaît un intérêt croissant auprès du public.Un nombre croissant d'objets du quotidien sont concernés et cela crée des confusions.Faisons le point pour y voir clair.

Modifié le 06/12/2018 à 14h40
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top