Swatch veut créer son propre système d'exploitation pour montre connectées

Johan Gautreau Contributeur
26 octobre 2018 à 14h47
0
Montre Swatch

Le marché des montres connectées connait un beau regain d'activité en cette fin d'année. Les constructeurs en profitent donc pour essayer de percer d'une façon ou d'une autre. Le Suisse Swatch fait ainsi le pari de développer un nouvel OS pour contrer Google et Apple.

Un nouvel OS sur smartwatch pour 2019


Créer un OS de toutes pièces est un pari risqué. Le marché des montres connectées est dominé par Watch OS et Wear OS, les systèmes développés par les géants Apple et Google. Nombreux sont les concurrents à avoir tenté l'aventure de leur côté, mais rares sont ceux à avoir persisté dans cette voie.

On peut cependant citer Samsung avec son Tizen, le système qui équipe les montres connectées Galaxy Gear et Watch depuis plusieurs années maintenant. Fitbit réussit aussi à tirer son épingle du jeu sur les smartwatches Ionic et Versa. Il faut cependant bien avouer que ces systèmes d'exploitation ne sont pas aussi complets que leurs homologues, en particulier avec des magasins d'applications un peu vides. Les développeurs préfèrent en effet s'orienter vers les solutions les plus populaires : Wear OS et Watch OS.

Swatch - qui n'a plus commercialisé de montre connectée depuis 2015 - semble cependant prêt à prendre le risque en créant son propre système d'exploitation. En développement depuis 2017, Swiss OS était normalement prévu pour un lancement en fin d'année 2018. Comme toute création, il y a eu du retard, repoussant la sortie à début 2019.

Lire aussi : Huawei Watch GT, nouvel OS et autonomie monstrueuse

Une montre connectée Tissot pour bientôt ?


Pour le moment, peu d'informations ont filtré. Swiss OS serait intégré sur une montre Tissot, ce qui laisse penser que le matériel pourrait coûter assez cher. La future smartwatch sera-t-elle une hybride ou une montre à écran tactile ? Difficile à dire. On peut imaginer un modèle similaire aux smartwaches hybrides Fossil Q, qui offrirait un design haut de gamme avec des fonctions connectées limitées.

Aucune information non plus n'a été dévoilée sur le SoC. Le groupe Swatch va-t-il privilégier le tout récent Snapdragon Wear 3100 ou rester sur un processeur plus âgé comme le Wear 2100 ? Ou bien aura-t-on une autre puce, comme celles d'entrée de gamme conçues par MediaTek ?

Il faudra encore attendre quelques mois pour en avoir le cœur net. Quoi qu'il en soit, Swatch va avoir fort à faire pour se démarquer face à la déferlante de montres connectées sous Wear OS qui se prépare à arriver dans les prochaines semaines.
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top