Swatch veut créer son propre système d'exploitation pour montre connectées

Par
Le 26 octobre 2018
 0
montre swatch

Le marché des montres connectées connait un beau regain d'activité en cette fin d'année. Les constructeurs en profitent donc pour essayer de percer d'une façon ou d'une autre. Le Suisse Swatch fait ainsi le pari de développer un nouvel OS pour contrer Google et Apple.

Un nouvel OS sur smartwatch pour 2019

Créer un OS de toutes pièces est un pari risqué. Le marché des montres connectées est dominé par Watch OS et Wear OS, les systèmes développés par les géants Apple et Google. Nombreux sont les concurrents à avoir tenté l'aventure de leur côté, mais rares sont ceux à avoir persisté dans cette voie.

On peut cependant citer Samsung avec son Tizen, le système qui équipe les montres connectées Galaxy Gear et Watch depuis plusieurs années maintenant. Fitbit réussit aussi à tirer son épingle du jeu sur les smartwatches Ionic et Versa. Il faut cependant bien avouer que ces systèmes d'exploitation ne sont pas aussi complets que leurs homologues, en particulier avec des magasins d'applications un peu vides. Les développeurs préfèrent en effet s'orienter vers les solutions les plus populaires : Wear OS et Watch OS.

Swatch - qui n'a plus commercialisé de montre connectée depuis 2015 - semble cependant prêt à prendre le risque en créant son propre système d'exploitation. En développement depuis 2017, Swiss OS était normalement prévu pour un lancement en fin d'année 2018. Comme toute création, il y a eu du retard, repoussant la sortie à début 2019.

Lire aussi : Huawei Watch GT, nouvel OS et autonomie monstrueuse

Une montre connectée Tissot pour bientôt ?

Pour le moment, peu d'informations ont filtré. Swiss OS serait intégré sur une montre Tissot, ce qui laisse penser que le matériel pourrait coûter assez cher. La future smartwatch sera-t-elle une hybride ou une montre à écran tactile ? Difficile à dire. On peut imaginer un modèle similaire aux smartwaches hybrides Fossil Q, qui offrirait un design haut de gamme avec des fonctions connectées limitées.

Aucune information non plus n'a été dévoilée sur le SoC. Le groupe Swatch va-t-il privilégier le tout récent Snapdragon Wear 3100 ou rester sur un processeur plus âgé comme le Wear 2100 ? Ou bien aura-t-on une autre puce, comme celles d'entrée de gamme conçues par MediaTek ?

Il faudra encore attendre quelques mois pour en avoir le cœur net. Quoi qu'il en soit, Swatch va avoir fort à faire pour se démarquer face à la déferlante de montres connectées sous Wear OS qui se prépare à arriver dans les prochaines semaines.
Modifié le 26/10/2018 à 11h52

Les dernières actualités Montre connectée

scroll top