Les montres Android Wear s'alignent sur l'Apple Watch avec une mise à jour

Hasard du calendrier ? À quatre jours du lancement de l'Apple Watch, qui devrait donner un nouvel élan au marché des montres connectées, Google a annoncé hier une mise à jour d'Android Wear qui rapproche les deux plateformes.

Mise à jour : Dans un message sur ses forums Produits, Google annonce le début du déploiement progressif de la mise à jour


Du Wi-Fi pour couper le fil à la patte

Cette mise à jour d'Android Wear apporte pour commencer la prise en charge du Wi-Fi. Les montres ne s'émancipent pas pour autant, elles dépendent toujours du smartphone de l'utilisateur (pour toutes les autres fonctions que la course à pied). Mais dorénavant, elles peuvent s'y connecter indirectement par le biais d'Internet — via Wi-Fi — s'il n'est pas à portée de Bluetooth. La prise en charge du seul Bluetooth ne posait pas de problème en déplacement, mais à domicile ou au travail il ne sera plus nécessaire de conserver son smartphone sur soi en changeant de pièce pour maintenir sa montre opérationnelle.

0190000007905683-photo-lg-watch-urbane.jpg


La majorité sinon la totalité des montres Android Wear reposent sur un SoC Qualcomm qui intègre à la fois le Bluetooth et le Wi-Fi. Ce dernier n'était pas exploité, probablement car il est plus gourmand en énergie et abaisse l'autonomie déjà limitée des montres connectées. Mais l'Apple Watch pouvant fonctionner à distance avec la méthode sus-citée, Android Wear en fait finalement autant.

Les applications au premier plan

La nouvelle version d'Android Wear revoit en outre l'agencement des menus. Les applications ne sont plus qu'à une tape, comme sur l'Apple Watch, au lieu de réclamer une succession de manipulations. C'est désormais la première chose qui s'affiche quand on tape sur l'horloge. Un glissement vers la gauche affiche un nouveau panneau réservé aux contacts, associé au second bouton de l'Apple Watch. Les exemples de commandes vocales, qui s'affichaient jusqu'à présent en premier, sont maintenant sur un 3e panneau.


Des émojis et des dessins

Les possesseurs d'Apple Watch pourront s'envoyer des émojis exclusifs entre eux, ainsi que des dessins éphémères tracés sur le cadran. Android Wear proposera lui aussi du dessin et des émojis, mais d'une autre manière : on pourra répondre à un message (SMS, messagerie instantanée, etc.) avec des émojis qu'on aura dessinés et qui auront été reconnus.

Nouveautés diverses


Le nouvel Android Wear apportera enfin d'autres fonctionnalités sans rapport avec l'Apple Watch :
  • Jusqu'à présent on pouvait choisir d'afficher l'horloge en permanence dans un mode d'économie d'énergie. Elle ne passait en pleines couleurs que lorsqu'on regardait la montre. Les applications tierces pourront désormais proposer cette fonction. Il n'y aura donc plus le moindre délai lorsqu'on relèvera le bras pour consulter un itinéraire ou une liste de courses.

  • On pourra faire défiler les cartes de l'écran de notifications d'un mouvement de rotation du poignet, lorsqu'on a les mains prises par exemple.

  • Sony révèle en outre qu'il y aura des bandeaux de notification pouvant s'afficher temporairement en surimpression de l'écran.

  • Selon cette marque, on pourra également personnaliser la taille des polices, pour lire sa montre de plus loin ou au contraire y afficher plus de contenu.
Cette mise à jour sera déployée progressivement sur les six montres Android Wear du marché au cours des prochaines semaines. Elle sera installée d'origine sur la septième, la LG Watch Urbane, qui sort elle aussi ce vendredi 24 avril.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page