Apple a inventé un nouvel alliage d'or pour sa Watch Edition

01 juin 2018 à 15h36
0
La version en or 18 carats de la montre connectée d'Apple sera plus résistante aux rayures qu'un autre bijou composé du même matériau. L'américain a déposé un brevet sur un alliage à base de céramique.

A défaut de réinventer la roue avec sa Watch, Apple innove avec un nouvel alliage d'or. Pour s'en rendre compte, il faudra s'offrir le modèle « Edition » de la montre connectée, dont le tarif est évalué par le Wall Street Journal à 4 000 dollars, contre 350 pour celui de base. Le raison de ce prix est qu'Apple promet une finition en or 18 carats. Et pour lui éviter d'être vulnérable aux rayures, l'américain a modifié l'alliage.


0230000007944161-photo-apple-watch-edition.jpg
Apple prévoirait de produire 1 million de Watch Edition au deuxième semestre 2015 - Crédit : Apple.


Un rappel d'abord. Pour obtenir le poinçon à tête d'aigle attestant 18 carats, l'alliage doit se composer de 75% d'or. Le reste est le plus souvent complété par de l'argent et du cuivre, dont la proportion fait varier la couleur obtenue. Dans le cas d'or jaune, on compte 12,5% d'argent et 12,5% de cuivre par exemple. Le but est de renforcer le métal jaune qui, lorsqu'il est pur, est trop malléable et fragile - et aussi d'abaisser le prix.

Même avec ces précautions, l'or 18 carats reste sujet aux rayures, surtout lorsqu'il s'agit d'une montre que l'on peut porter tous les jours. Lors de la présentation de l'Apple Watch, le designer en chef Jonathan Ive avait promis que l'or utilisé serait plus résistant. Un post de blog relaie aujourd'hui un brevet déposé par Apple en 2014, apprenant que l'américain a remplacé l'argent et le cuivre par de la céramique, afin de durcir son or.

Hublot fait mieux, et depuis 2011

La promesse est que l'Apple Watch Edition soit plus résistante aux rayures qu'une autre montre en or 18 carats. D'après Jonathan Ive, dans une interview au Financial Times, cette technique permet de resserrer les molécules d'or entre elles, contribuant à améliorer sa dureté. D'après Apple, celle-ci atteindrait 400 Hv sur l'échelle de Vickers, contre 85 à 125 pour de l'or 18 carats traditionnel, en environ 600 Hv pour de l'acier.

Rien de révolutionnaire pourtant. En décembre 2011, l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse, en partenariat avec le fabricant de montres Hublot, mettaient au point un alliage d'or 18 carats contenant les 75% d'or réglementaire, 3% d'aluminium et 22% de carbure de bore. Le résultat obtenu était un alliage présentant une dureté supérieure à l'acier de 1 000 Hv, devenant inrayable, sinon avec du diamant.


Mise à jour :
Dans la vidéo promotionnelle de la Watch Edition, Apple précise avoir utilisé du palladium dans son alliage. Il évoque ensuite « un nouveau procédé de durcissement créé en interne ». S'agit-il de céramique ? Apple ne le précise pas. En ce qui concerne la dureté standard de l'or 18 carats, Hublot évoque dans la vidéo ci-dessous 400 Hv, alors que les différents tableaux trouvés avancent un nombre entre 85 et 125 Hv.


A lire également :




Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

On Refait le Mac : suivez le live dès 17h30
Malwares dans les smartphones Xiaomi Mi 4 ? Méfiez-vous des contrefaçons
Apple Watch classique, Sport et Edition : disponibilité et prix
MacBook : Apple dévoile le 12 pouces Retina
ResearchKit : Apple se fait médecin
Brevets Android : Microsoft s’attaque à Kyocera
Raptr signe un partenariat avec Intel, pour des jeux toujours optimisés
Google travaillerait sur une version d'Android focalisée sur la réalité virtuelle
La publicité débarque sur Instagram en France, mais discrètement
Solar Impulse 2 : l'avion à énergie solaire entame son tour du monde
Haut de page