Montblanc dévoile sa montre connectée eSIM et Wear OS "Summit 2+", en partenariat avec Orange

Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu
16 juillet 2020 à 13h14
1
© Montblanc
© Montblanc

La smartwatch, qui ne nécessite plus de se trouver à proximité de son smartphone, sort dès ce jeudi en France.

Montblanc et Orange ont présenté, jeudi 16 juillet lors d'une vidéoconférence, la toute nouvelle montre connectée du fabricant allemand de produits de luxe, baptisée Summit 2+, qui vient ici enrichir sa propre gamme de smartwatches. En plus des fonctionnalités traditionnelles, la montre jouit d'un ajout de compétences permis grâce au eSIM, directement inclus dans celle-ci puisque tournant sous Wear OS, le système d'exploitation de Google dédié aux wearables.

La première montre eSIM sous Wear OS au monde

La Summit 2+ de Montblanc, sortie en avant-première en France à compter du 16 juillet, présente d'emblée un aspect inédit qui suscite l'intérêt : elle est en effet la première montre cellulaire eSIM (nous allons en reparler) au monde qui tourne sous Wear OS by Google. Il existe déjà des montres propulsées par Wear OS, certes, mais aucune qui n'utilise un système eSIM.

Fini l'OS Android Wear donc. Pour Orange, il s'agit d'un joli coup puisque l'opérateur historique devient le premier en France à développer une telle solution. Précisons tout de même que la fonctionnalité LTE ne fonctionne qu'avec Android.

Avant de détailler les fonctionnalités et caractéristiques de la bête, on notera s'agissant du design que celui-ci reste globalement fidèle à celui-ci de son aînée, la Summit 2. Outre son élégance et son positionnement sur différentes cibles (femmes, hommes, sportifs…) on note un petit changement de taille au sens propre, avec un diamètre de 43,5 mm (contre 42 mm pour la S2), qui n'est pas sans conséquence. La montre accueille deux pressions ainsi qu'un bouton sur la couronne, qui est mobile.

© Montblanc
© Montblanc

Un concentré de fonctionnalités, mais un prix toujours très élevé

La montre Montblanc Summit 2+, qui bénéficie de l'option Multi-SIM Appels et Internet eSIM d'Orange, permet ici d'utiliser le même numéro que le smartphone, smartphone qu'il n'est ainsi plus nécessaire de garder à proximité, grâce à la magie du eSIM, qui rend la smartwatch autonome.

En des termes plus fonctionnels, les clients d'Orange peuvent ici, grâce à l'eSIM et à leur forfait mobile, directement passer des appels et profiter d'Internet depuis leur montre cellulaire. Et les fonctionnalités ne s'arrêtent évidemment pas là. Il est aussi possible d'envoyer des SMS depuis la Summit 2+ et de profiter d'outils qui font d'elle un véritable assistant pour des activités en extérieur, comme l'accéléromètre, le baromètre, la boussole, l'altimètre et le GPS ; ou sportives, comme le suivi de l'activité, les calories brûlées, la fréquence cardiaque ou la distance parcourue.

S'agissant des caractéristiques techniques, nous le disions, la Summit 2+ est un poil plus grande que la version précédente. Cela inclut une batterie revue à la hausse, avec 440 mAh au compteur, ainsi qu'un SoC Snapdragon Wear 3 100 de Qualcomm. Le prolongement de l'autonomie de la batterie est estimé, par Montblanc et Orange, entre trois et cinq jours selon l'usage, dans le cas où vous ne conservez que l'affichage de l'heure comme fonctionnalité. Notre futur test (que vous pourrez découvrir dans les prochains jours sur Clubic) vous donnera une idée des capacités de la Summit 2+ en pleine utilisation et en toute circonstance.

À cela, donc, on peut ajouter que la Summit 2+ est dotée d'un écran AMOLED de 1'28'', d'1 Go de DDR et d'une mémoire flash de 8 Go. Sans oublier une étanchéité IPx8 qui protège la montre contre les longues submersions et au-delà d'un mètre de profondeur.

La montre connectée est belle, nous paraît performante, mais elle a un prix, annoncé par le constructeur : 1 180 euros. Un coût très élevé, frappé du sceau de Montblanc. Rendez-vous très prochainement sur Clubic pour le test de la Summit 2+.

Alexandre Boero

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, éc...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (1)

fringe
eSIM que pour Android… dommage!!!
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet