Orange Bank prend du galon et devient courtier en assurances

10 juillet 2020 à 11h39
0

La banque en ligne, lancée il y a bientôt trois ans, continue de se structurer et de se diversifier avec, désormais, la possibilité d’assurer ses appareils électroniques connectés auprès d'elle.

Orange Bank, filiale bancaire de l'opérateur historique de télécommunications, comptait plus de 580 000 clients à la fin du premier trimestre, le 31 mars 2020. Cette base va tout simplement doubler avec l'extension de ses compétences. Orange Bank a annoncé, ce vendredi 10 juillet, devenir courtier en assurances.

Deux offres différentes, qui permettent de couvrir des produits achetés chez Orange, ou non

Cette annonce, qui va tout de suite faire basculer Orange Bank dans une autre dimension, n'aurait pas été possible sans le rachat d'Orange Courtage, en mars dernier, cette société anonyme filiale d'Orange qui compte 600 000 clients : 450 000 particuliers et 150 000 professionnels. C'est donc un nouveau cap franchi pour Orange Bank qui peut désormais se targuer de compter « plus d'un million de clients, comptes, crédit et assurance ».

Dire que la banque en ligne devient aussi courtier en assurances est une chose, mais comment cela va se matérialiser ? Orange Bank va à présent commercialiser ce qu'elle appelle les « Assurances 24h mobile », avec un positionnement autour de la sphère familiale, en partenariat avec BNP Paribas Cardif.

Trois grandes familles d'équipements des clients seront désormais couvertes par Orange Bank : les smartphones, les tablettes et les objets connectés. Et deux produits d'assurance seront proposés aux consommateurs :

  • Le premier permettra au client d'assurer son mobile ou sa tablette dès qu'il l'utilise sur une ligne Orange ou Sosh, que ces appareils aient été achetés ou pas chez Orange.
  • Le second, lui, porte sur l'ensemble des équipements du foyer, c'est-à-dire les mobiles et tablettes achetés ou non chez Orange mais utilisés sur une ligne Orange ou Sosh ; et les objets connectés achetés chez l'opérateur historique.

Orange Bank promet un remplacement du smartphone couvert « en 24 heures »

Peu importe le produit d'assurance choisi, Orange Bank s'engage à remplacer le téléphone mobile couvert par un modèle équivalent ou identique « dans les 24 heures ». Les tablettes, objets connectés et accessoires donnent lieu, eux, à une indemnisation du courtier.

Concernant les tarifs, celui-ci démarre à 2,99 euros par mois et peut grimper jusqu'à 29,99 euros par mois pour la première offre (c'est-à-dire l'assurance de son smartphone). Évidemment, cela dépend de la valeur initiale du mobile ou de la tablette.

L'offre plus large, qui comprend l'ensemble des équipements du foyer, est fixée à 24,99 euros par mois. Un tarif fixe. Il est possible de souscrire à ces dernières depuis les sites d'Orange et de Sosh ; via le service client ou directement en boutique.

Avec cette annonce et ce changement chez Orange Bank, la filiale confirme son développement autour des univers bancaires et télécom, et privilégie les ponts en réduisant le nombre d'entités intermédiaires (matérialisé par le rachat d'Orange Courtage). « Nous sommes désormais présents sur les 3 univers, banque au quotidien, crédit et assurance et nos clients peuvent nous rejoindre par l’un ou l’autre de ces produits. Le pari de la valeur se concrétise aussi puisqu’une part croissante de nos clients est équipée d’une offre payante », a ainsi déclaré le directeur général d'Orange Bank, Paul de Leusse.

Modifié le 15/07/2020 à 09h35
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top