Notre sélection des meilleurs trackers d'activité

Aurélien Audy
30 août 2016 à 11h00
0
Pratiquer au moins un sport régulièrement, c'est comme manger cinq fruits et légumes par jour : une bonne étape vers un mode de vie plus sain. S'ils ne font pas les efforts à votre place, les bracelets connectés, trackers - ou encore coachs électroniques peuvent vous aider à œuvrer intelligemment, à quantifier votre activité, à suivre votre progression et tout simplement à vous motiver. Nous vous proposons ici une sélection de bracelets connectés qui ont fait leurs preuves.

Quand il vient appuyer une démarche volontaire d'accomplissement sportif, le bracelet connecté devient réellement utile. Au format bracelet ou montre, il se distingue de la montre connectée traditionnelle par sa vocation sportive (ou de suivi d'activité) et son système d'exploitation propriétaire. Exit ici les montres Apple ou Android qui vont beaucoup plus loin dans les usages (installation d'applications, paiement, interactions variées avec le smartphone, etc.) et ne sont pas idéales pour le sport.

Compter les pas, mesurer les calories, la distance parcourue, analyser le sommeil, réveiller par des vibrations, détecter et reconnaître les activités, suivre le rythme cardiaque, etc. Voilà ce que font les bracelets connectés ou montres de sport. Par ailleurs, les trackers proposent souvent un système plus ou moins élaboré de gestion des notifications (appels, SMS, calendrier). Et ils donnent l'heure quand ils ont un écran. Mais contrairement à une montre connectée classique, qui est une extension du smartphone, le coach électronique doit savoir se faire oublier lorsqu'on n'est pas en train de courir, nager ou faire du vélo. Oui, il mesure autant l'activité que l'inactivité. Aussi, les capteurs de suivi d'activité sont idéalement étanches et ils profitent d'une autonomie nettement supérieure à celle des montres connectées (jusqu'à 8 mois !).

1. Xiaomi Mi Band 2

01A4000008507920-photo-xiaomi-mi-band-2.jpg




Le rapport qualité/prix du Mi Band 2 est toujours aussi imbattable. Quoi de neuf par rapport au Mi Band 1s ? Le Mi Band 2 adopte un écran Oled monochrome. Il sert à restituer les données de base (heure, nombre de pas, rythme cardiaque, etc.) mesurées. Et pour « naviguer » dans ces différents écrans, on utilise le bouton capacitif circulaire noir, qui répond parfaitement bien. On peut afficher l'écran en tournant le poignet vers soi. Le Mi Band 2 est composé d'une petite capsule qui se loge dans un bracelet en silicone souple, discret et agréable à porter. Il dispose d'un capteur de rythme cardiaque, malheureusement sous exploité (utilisé juste pour les sessions de course ou à la demande). Le bracelet ne sait pas non plus identifier les activités reconnues. Mais il tient trois à quatre semaines, est étanche et propose un panel étendu de fonctionnalités. Le tout, à un prix défiant toute concurrence.

2. Fitbit Alta

01A4000008508206-photo-fitbit-alta.jpg




L'Alta s'inscrit dans la même veine du « sportif soucieux des apparences » que la montre Blaze. Il repose sur un module central de petites dimensions et des bracelets amovibles. Le corps est un bloc d'aluminium, intégrant un écran OLED monochrome. Le bracelet se révèle particulièrement discret et agréable à porter, même s'il lui arrive de se décrocher. Ses défauts ? Il n'est pas étanche (juste résistant aux éclaboussures), ne mesure pas le rythme cardiaque et n'a pas de mode nuit. Pour tout le reste, il se débrouille très bien : comptage des pas, estimation de la distance et des calories brûlées, reconnaissance automatique des activités sportives, analyse du sommeil, réveil discret par vibrations avec rappels, mais encore, relais des notifications (appels, SMS, calendrier) et autonomie de 5 jours. Enfin, l'application Fitbit est l'une des meilleures du marché. Une valeur sûre.

3. Withings Activité Pop

01A4000008508244-photo-activit-pop.jpg




Pour les sportifs avec des goûts classiques en matière de montre, voici l'Activité Pop, une montre à aiguilles en apparence banale. Pas de connectique ni de chargeur propriétaire, elle tire son énergie d'une pile bouton standard et tient 8 mois ! Seuls le nom de la montre - Activité - et l'aiguille de jauge (0 à 100 %) trahissent son deuxième rôle. Car la Pop (ou son pendant plus chic Steel) intègre un accéléromètre qui lui permet de compter vos pas, de détecter et reconnaître vos activités (et notamment la nage, la montre étant étanche), d'analyser votre sommeil et de vous réveiller par des vibrations. En bonus, l'Activité Pop saura vous sortir des bras de Morphée en fonction de votre cycle de sommeil, dans une fourchette de temps prédéfinie. Néanmoins, pas de capteur de rythme cardiaque ici, ni de gestion des notifications. Et le moindre réglage passe nécessairement par l'application Withings, heureusement bien faite. Un produit singulier !

4. Polar A300

01A4000008507918-photo-polar-a300.jpg




La Polar A300 ne paie pas de mine, mais elle a plus d'un tour dans son sac. A commencer par son autonomie de deux bonnes semaines (sans les notifications), son étanchéité à 30 m, sa grande robustesse en général et son confort. Autonome, elle l'est également par son fonctionnement : tout ou presque est faisable directement depuis la montre, sans devoir passer par l'application (lancer un entraînement, consulter son historique, mesurer son VO2 Max, régler son réveil, désactiver le Bluetooth, etc.). L'application apporte des réglages supplémentaires mais sert surtout à interpréter les données recueillies par la montre. La Polar A300 suit l'activité quotidienne, analyse le sommeil, réveille par vibrations et relaye les notifications. On apprécie le mode Ne pas déranger. Enfin, pas de mesure du rythme cardiaque au poignet ici, mais une ceinture cardio dans la version Polar A300 HR. Une bonne montre à prix tout doux.

5. Garmin Vivosmart HR+

01A4000008507910-photo-garmin-vivosmarthr.jpg





Le Vivosmart HR+ est l'un des bracelets les plus aboutis du marché, à défaut d'être le plus esthétique (plastique quelconque, épaisseur). Il effectue une mesure permanente de la fréquence cardiaque au poignet, utilisée pour le sport mais aussi pour améliorer l'efficacité des algorithmes au quotidien. Mesure des calories, suivi du sommeil, détection des activités : tout le monde en profite. Idem pour le GPS, servant aux séances d'entraînement (distance parcourue, cartographie) comme à l'affinage de la fonction de podomètre au fil du temps. Le Vivosmart HR+ est étanche à 50 m et dispose d'une autonomie de 5 jours. Il gère les notifications du smartphone, et permet même de lire ses emails convenablement. L'écran tactile est parfaitement visible de jour et rétro-éclairé la nuit. La navigation au sein de l'interface embarquée est fluide et réactive. L'ergonomie travaillée est complétée par un bouton physique très commode. Derniers points positifs à mentionner : l'application Garmin Connect, le réveil silencieux avec rappels, le mode Ne pas déranger, le Bluetooth désactivable de nuit, les objectifs variables, l'altimètre ou encore la fonction Retrouver mon téléphone. Tout cela se paye néanmoins à un prix un peu élevé.

6. Fitbit Blaze

01A4000008507914-photo-fitbit-blaze.jpg





La Fitbit Blaze est bien une montre de sport, certes un peu chic puisqu'on peut lui coller un bracelet en cuir ou en métal. Son seul réel défaut, c'est de ne pas être totalement étanche, mais juste résistante à la transpiration et aux projections d'eau. La montre consiste en un petit boîtier qu'on insère dans le cadre métallique. Elle suit le rythme cardiaque en continu, afin d'obtenir un relevé complet de ses activités. Son écran tactile couleur, bien défini, encore visible en plein jour (mais tout juste), rend l'interface plaisante au quotidien. La Blaze détecte et reconnaît les activités, propose des modèles d'entraînement à suivre depuis l'écran, s'appuie sur le GPS du smartphone (distance parcourue et cartographie), analyse le sommeil, réveille par vibrations et relaye les notifications (SMS, appels, emails et calendrier). Ces dernières sont aisément consultables sur l'écran couleur de 2,6 x 2 cm. En revanche, le relais des notifications du smartphone vers la montre n'est pas tout à fait immédiat : Polar ou Garmin font mieux. Assez grande mais fine et agréable à porter, la Blaze profite d'une autonomie de 5 jours, très correcte pour un modèle avec écran couleur. Et l'application Fitbit est toujours aussi bien pensée. Il est simplement dommage que le constructeur ne propose pas de mode nuit.

Voir aussi :
notre sélection des meilleurs montres connectées pour femme
notre sélection des meilleurs montres connectées
notre sélection des meilleurs trackers d'activité
Modifié le 15/03/2019 à 14h26
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top