E-Label Act : des appareils encore plus épurés sans pictogrammes

27 novembre 2014 à 18h45
0
Les pictogrammes de certification et de conformité qui enlaidissent le dos de nos jolis gadgets vont finalement pouvoir disparaitre.

En matière de design la tendance est déjà à l'épuré, mais des produits encore plus immaculés vont pouvoir émerger. Les États-Unis viennent effectivement d'adopter une loi permettant pour ainsi dire de dématérialiser certains des pictogrammes se trouvant au dos des appareils électroniques, c'est-à-dire de les déplacer dans un menu accessible à l'écran.

Proposée par la sénatrice républicaine Deb Fisher et le sénateur démocrate Jay Rockefeller, l'E-Label Act, loi pour une étiquette électronique, a été signée mercredi par le président Barack Obama.

La loi américaine porte sur le pictogramme FCC (certification des télécoms) et le pictogramme relatif à la directive WEEE sur le recyclage. Il ne concerne pas le numéro d'identification canadien IC ID, le marquage CE (conformité européenne) et le numéro de l'organisme de contrôle, ou encore le point d'exclamation signalant que l'appareil capte des bandes Wi-Fi non européennes. Mais contrairement à ce que les médias américains affirment, il semble que la législation européenne permette déjà de déporter ces pictogrammes. Autrement on peut espérer que l'Union européenne s'inspirera des États-Unis. Ce n'est qu'un détail mais il plaira à ceux qui sont le plus sensibles au design.

01E0000007781311-photo-pictogrammes.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top