Jeu vidéo mobile : l'éditeur d'Angry Birds vise la bourse

18 mai 2011 à 17h58
0
Rovio, la société éditrice du jeu Angry Birds a indiqué qu'elle espérait être cotée à la bourse de New-York d'ici 2 ou 3 ans. Son concurrent, Gameloft, déjà présent à la bourse de Paris souhaiterait désormais être côté au Nasdaq.

00A0000004028568-photo-angry-birds.jpg
L'éditeur finlandais d'Angry Birds a expliqué lors d'une conférence qu'il comptait bénéficier de l'attrait du public afin d'entrer en bourse dans 2 ou 3 ans. Son p-dg Niklas Zennstroem a même précisé que sa société était devenue « très, très profitable » et pourrait donc attirer l'attention favorablement.

Pour cause, le dirigeant interrogé par Reuters a affirmé que le jeu a été vendu à 200 millions d'exemplaires, toutes plateformes confondues. Fort de cette réussite, l'éditeur explique donc s'attendre pour 2011 à des ventes de « 50 à 100 millions d'euros ».

L'un de ses concurrents, Gameloft a également témoigné de sa bonne santé financière. Selon son directeur financier, Alexandre de Rochefort, le modèle économique de l'éditeur français serait en mutation. L'an dernier, la part de jeux sur mobiles représentait 64 % de ses ventes, la société compte désormais passer sous le seuil des 50 %. De même, la part de jeux téléchargés sur iPhone pourrait bientôt s'équilibrer avec celles vendues sur la plateforme Android, précise le dirigeant.

Malgré le fait que Gameloft soit déjà côté en bourse à Paris, Alexandre de Rochefort a tenu à préciser que la société réfléchissait à une cotation supplémentaire sur l'indice Nasdaq.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Musique en streaming : Apple en passe de signer avec les maisons de disque
IBM va proposer des tablettes à la location pour les entreprises
Le Conseil national du numérique publie sa
Google confirme et corrige une faille sur Android
Zynga : 14ème acquisition en un an
Motorola Droid X2 : digne successeur d'un smartphone emblématique ?
Bang & Olufsen BeoVision 4-85 :
Belkin ScreenCast : la télévision comme écran de PC portable grâce au WiDi
AT&T souhaite lancer des solutions de sécurité mobile grand public
3DS et DRM : une association envoie des briques à Nintendo
Haut de page