Test E-Road Urbancat 350 : que vaut cette trottinette électrique à moins de 200 euros ?

le 22 mai 2019 à 12h15
0
La note de la rédac
Il en faut pour tous les budgets. C'est pourquoi nous avons testé cette trottinette électrique qui pourrait bien convenir à de jeunes utilisateurs et pour de courts déplacements.

De l'aveu de différents revendeurs que nous avons contactés dans le cadre de notre dossier sur les trottinettes électriques, les engins à moins de 200 euros se vendent comme des petits pains. Presque un achat d'impulsion pour qui cherche un produit de mobilité pratique et léger qui constitue une alternative très intéressante à de petits trajets en bus. C'est avec cet usage en tête que nous avons testé l'Urbancat de E-Road, un produit notamment distribué sur le site de CDiscount.

Spécifications techniques


  • Puissance moteur : 350 watts
  • Roues : 8 pouces gonflables
  • Vitesse maximale : 25 km/h
  • Autonomies annoncées : 20 km mode éco / 15 km mode normal
  • Affichage écran LCD : vitesse, niveau autonomie
  • Type de frein : magnétique à l'avant, par friction à l'arrière
  • Suspensions : oui, à avant par ressort
  • Batterie : 21,6 volts 8,8Ah
  • Temps de charge : entre 2 et 4 heures
  • Dimensions : 106 x 100 x 38 cm
  • Poids : 10 kg
  • Poids max supporté : 100 kg


Une conception basique...


Il est évident qu'à ce niveau de prix, mieux vaut modérer ses exigences en matière de conception et d'équipements. Comme nous allons le voir, l'Urbancat va à l'essentiel et n'appelle pas réellement de critique rédhibitoire. Attention toutefois, nous l'avons testée dans les mêmes situations que les autres trottinettes parfois vendues six fois plus cher, mais sur quelques dizaines de kilomètre seulement. Aussi, tout ce que vous lirez ci-dessous ne saurait s'appliquer dans le temps. Il y a fort à craindre qu'un produit à moins de 200 euros vieillisse plus vite et moins bien qu'un produit à 1 200 euros. Vous voilà prévenus !

E-road urbancat 350

Quoi qu'il en soit, la première bonne nouvelle est que même sous notre poids de 80 kg, le châssis de cette trottinette ne montre pas de faiblesse particulière.

E-road urbancat 350
Le deck de cette trottinette est plutôt robuste

Une bonne nouvelle, mais on se rend compte très vite qu'il vaut mieux pour autant ménager l'engin autant que possible. Pour être plus précis, mieux vaut ralentir le rythme sur les routes un peu cabossées, les passages surélevés, et éviter les nids de poules.

E-road urbancat 350

L'amortisseur présent à l'avant apporte bien un peu d'amorti, mais c'est ici le reste de la structure qui nous rappelle qu'il vaut mieux prendre soin de cette trottinette à petit prix.

... et même un peu trop


A ce niveau de tarif, il faut aussi oublier les poignées rabattables pour réduire l'encombrement lorsqu'on replie l'engin.

E-road urbancat 350

N'espérez pas non plus disposer d'un guidon escamotable pour l'ajuster à votre hauteur. Ici il faut s'en tenir à sa hauteur d'origine d'environ 1 mètre. Cela passe encore avec notre mètre soixante-quinze, mais il ne faudrait pas être beaucoup plus grand pour rouler le dos cambré.

E-road urbancat 350

A l'arrêt, on apprécie la présence de la béquille latérale qui évite d'avoir à replier l'Urbancat pour que celle-ci tienne debout. D'autant que cette dernière est vraiment stable. En revanche, rien ne va plus lorsqu'on tente de lire les indications qui s'affichent sur le petit compteur présent au centre du guidon.

E-road urbancat 350

Celui-ci n'est vraiment pas assez lumineux et le moindre rayon de soleil le rend totalement illisible. Compte tenu du fait que la trottinette est bridée à 25 km/h (nous allons y revenir) ce n'est pas un souci pour respecter la future limitation de vitesse, mais cela pose un autre problème. En effet, pour se renseigner sur le niveau de charge de la batterie, il faut s'arrêter, masquer la lumière et scruter de près l'affichage.

Un moteur 350 watts qui peut s'essouffler


Considérant toujours le prix de cette trottinette électrique, c'est sans surprise qu'on se rend compte que le moteur électrique n'offre qu'une modeste puissance de 350 watts. Aucune précision n'est faite d'ailleurs sur ce sujet, mais il y a fort à parier qu'il s'agisse ici d'une puissance en pic et non d'une puissance nominale.

E-road urbancat 350
A noter que la prise de charge est exposée aux projections d'eau

De prime abord, sur une chaussée avec peu de dénivelé, tout se passe plutôt bien - on insiste, prenant en compte le rapport équipement/prix. Les roues de 8 pouces tiennent bien la route et le petit amortisseur présent à l'avant, combiné au pneu gonflable, permettent même d'absorber quelque peu les irrégularités du revêtement.

E-road urbancat 350

Le frein magnétique, qu'on active en pressant du pouce gauche la gâchette intégrée au niveau du guidon, permet de ralentir, mais il faut anticiper tous les dangers. Car sur cette trottinette, même si le garde-boue arrière fait office de frein à pied, sa conception en plastique reste fragile : mieux vaut ne pas en abuser.

E-road urbancat 350

Mais dans l'ensemble, à aucun moment lors de nos tests nous n'avons été inquiets au guidon de cette Urbancat. C'est aussi dû au fait qu'on ne roule pas si vite que ça, en réalité... La vitesse moyenne sera plus proche des 20 que des 25 km/h annoncés par e-road, voire moins : moindre relief la trottinette peine à maintenir les 10 à 15 km/h.

Relief qui ne manquera pas aussi d'entamer la batterie (21,6V - 8,8 Ah), pour laquelle nous estimons l'autonomie à environ 15 km sur routes planes... mais à plein régime. Comptez ensuite environ 3h pour refaire le plein.

Idéale pour les ados ?


Le bilan ne peut pas être totalement négatif à l'égard de cette trottinette : à 200 euros, on en pour son argent.

E-road urbancat 350

L'Urbancat dispose même d'un éclairage sur le haut du guidon pour être visible des autres usagers de la route. En revanche, à l'arrière, la lumière rouge intégrée dans le garde-boue est beaucoup plus discrète.


Pour conclure, si cette modeste trottinette électrique peut convenir à un adulte pas trop grand ni trop lourd, pour des déplacements occasionnels, elle pourrait être intéressante pour un ado en quête d'un engin pour aller au collège tous les jours, par exemple. Son poids de 10 kilos ne devrait d'ailleurs pas un problème pour eux, même s'il faut la porter pour gravir quelques marches.

E-road urbancat 350

Les plus
+ Le petit prix
+ Le faible poids
+ La fourche amortie
Les moins
- La piètre qualité de l'écran
- Pas de guidon télescopique
Qualité de fabrication
Puissance
Autonomie
Confort de conduite
Portabilité
3.5
Modifié le 29/05/2019 à 12h04
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : Quel est le meilleur support mural pour votre téléviseur ?
Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux
LEGO lance une collection Jurassic Park : Le Carnage du T.Rex
MSI et BlueStacks : les jeux Android portés en 240 FPS sur PC
Le nouveau Play Store et son Material Theme est en cours de déploiement
Tesla pourrait lancer un concurrent à Uber avant le déploiement de Robotaxi
Le Pixel 4 sortirait au mois d'octobre (selon une fuite de Verizon)
L'Université de Cambridge veut éviter les embouteillages à l'aide de Raspberry Pi
Amazon annonce une Echo Dot Kids Edition plus... colorée
Les créateurs d'Apex Legends dubitatifs concernant le cloud gaming et le jeu vidéo compétitif
scroll top