Vérification de licences : Microsoft abandonne Office Genuine Advantage

20 décembre 2010 à 15h53
0
00FA000003856924-photo-office-genuine-advantage.jpg
Très discrètement, Microsoft a mis un terme à l'utilisation d'Office Genuine Advantage, son programme de vérification de licence destiné à sa suite bureautique.

Officialisé en 2006 et incorporé à Office 2007, Office Genuine Advantage était le pendant bureautique de Windows Genuine Advantage, destiné quant à lui aux systèmes d'exploitation de Microsoft. L'objectif du programme était d'enrayer le piratage de licences, en vérifiant automatiquement l'authenticité du logiciel utilisé lors du téléchargement de contenu additionnel - modèles de documents, mises à jour, ect.

Une vérification qui, selon ZDNet, n'est plus d'actualité depuis le 16 décembre dernier. Le site s'est penché sur les informations fournies par Microsoft sur son site, et a découvert au détour d'une page que « Le programme Office Genuine Advantage a été retiré ». ZDNet souligne également que la page destinée à informer sur OGA renvoie désormais sur une nouvelle section vantant les mérites des « produits authentiques ».

Une disparition qui ne remet néanmoins pas en cause la nécessité d'enregistrer sa copie d'Office auprès des serveurs de Microsoft, à l'aide d'une clé à 25 caractères.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top