Tor développe une messagerie instantanée

03 mars 2014 à 11h20
0
00FA000005334004-photo-tor-logo.jpg
L'idée d'une messagerie instantanée profitant du réseau Tor n'est pas nouvelle, puisque TorChat existe depuis des années. Mais ce logiciel libre n'a pas été développé par les concepteurs de Tor. Ces derniers rattrapent donc leur retard avec « Tor Instant Message Bundle ».

Tor, pour « The Onion Router » (le routeur oignon), est pour rappel un réseau mondial qui se superpose à l'Internet via l'utilisation de « couches » de routeurs qui transmettent les flux TCP de manière anonyme.

Basé sur le logiciel open-source InstantBird, ce TIMB reprend le principe du Tor Browser Bundle, le navigateur maison bâti autour de Firefox. À son lancement le 31 mars prochain, le Tor Instant Message Bundle n'utilisera pas le Off-the-Record (OTR) déjà disponible sur d'autres logiciels de messagerie comme Pidgin, mais ce logiciel exploitera ce protocole à l'avenir. Par ailleurs, TIMB sera disponible en 14 langues différentes

Alors que les récentes révélations incitent à la plus grande prudence en matière de protection de la vie privée, ce genre d'initiative pourrait rencontrer un succès important.

Télécharger Tor Browser pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top