Cisco : le rachat de Skype par Microsoft est un frein aux standards

16 février 2012 à 08h47
0
00A0000001642124-photo-cisco-logo.jpg
Le spécialiste des infrastructures réseau Cisco pointe le rachat de Skype par Microsoft et explique que cette acquisition est une menace pour les standards.

Au mois de mai dernier, Microsoft annonçait son intention de racheter l'éditeur du client VoIP Skype pour 8,5 milliards de dollars. La firme de Redmond expliquait vouloir intégrer la technologie de Skype dans « des périphériques comme la Xbox 360 et le Kinect, Windows Phone et une large gamme d'appareils Microsoft ». Au mois d'octobre, la Commission Européenne avait donné son feu vert pour finaliser cette acquisition.

Ce rapprochement n'est cependant pas vu d'un très bon oeil par tout le monde, et notamment par Marthin De Beer, vice-président du groupe Video and Collaboration au sein de Cisco. Plus précisément, l'homme explique que « Cisco ne s'oppose pas à cette acquisition mais estime que la Commission Européenne aurait dû émettre des conditions assurant une interopérabilité basée sur les standards afin d'empêcher qu'une société ne cherche à contrôler l'avenir des communications vidéo ».

Actuellement, les clients de Cisco, utilisant le service de visio-conférence WebEx ne peuvent communiquer directement avec les utilisateurs de Skype puisque ce dernier ne repose pas sur le protocole SIP. Il faut donc souscrire à une passerelle tierce. Par ailleurs Skype n'intègre pas le codec vidéo H.264. « Imaginez comme cela serait difficile si vous étiez limité à appeler les gens sur le même réseau mobile où si votre téléphone ne pouvait communiquer qu'avec (des appareils de) certaines marques », déclare Marthin De Beer. Cisco formalisera donc un appel auprès de la Commission Européenne.

Reste à savoir si les autorités de Bruxelles tiendront compte de cette demande. Skype regrouperait aujourd'hui 663 millions d'utilisateurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques
Photo : le OnePlus Nord placé juste sous le Pixel 4a d'après les tests de DxOMark
Le Royaume-Uni se dote d'une instance officielle de régulation des géants de la tech
Pour le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, les jeux vidéo ne sont pas assez régulés
L'ESA sort un jeu vidéo
La plateforme crypto Coinbase rencontre (à nouveau) des problèmes majeurs de connexion
Bitdefender lance son Black Friday avec 60% de remise sur Bitdefender Total Security
Amazon : un brevet pour identifier les contenus streaming piratés
L'Agence spatiale européenne s'apprête à nommer un nouveau directeur
Black Friday : nouvelle chute de prix sur les écouteurs sans-fil Apple AirPods 2
Haut de page