PNJ Cam : un steadycam pour caméra embarquée avec triple motorisation

29 mai 2015 à 13h30
0
Les perches pour caméras d'action sont des accessoires très populaires auprès des personnes utilisant des GoPro et consorts. Pratiques pour déporter son cadrage à bout de bras, elles tendent en revanche à amplifier les vibrations. Pour résoudre ce problème, PNJ Cam arrive avec un steadycam au format perche, doté d'une triple motorisation guidée par des gyroscopes.

Le dispositif est impressionnant : dès qu'on allume l'alimentation de la perche, la caméra d'action se relève pour regarder l'horizon, et peu importe les mouvements qu'on exécute, elle n'en démord plus. Ce steadycam ou plutôt « steady stick » prend donc la forme d'une perche, terminée par trois cylindres rotatifs, sur le même principe qu'une rotule 3D, mais en motorisé. Le but de cette motorisation guidée par des gyroscopes, c'est de stabiliser la caméra dans toutes les directions. Un bouton sur le manche permet de changer de mode de stabilisation, sur un seul axe, deux ou les trois, en fonction des mouvements que l'on veut exécuter.

012C000008054598-photo-pnj-cam2.jpg
012C000008054600-photo-pnj-cam3.jpg

La nacelle peut accueillir toutes les GoPro et caméras AEE (le constructeur de PNJ Cam, numéro 2 mondial nous dit-on), dépourvues d'accessoire. Il n'y a aucune calibration à effectuer, le système est stable d'entrée de jeu. PNJ Cam prévoit déjà une future fixation qui permettra d'attacher ce steadycam (sans la perche) sur un casque ou un harnais. Et bien sûr une rallonge pour la perche (1,5 m), parce qu'en l'état, il n'a de perche que la forme. Alléchant, mais le prix en rebutera quelques-uns : 379 euros. Ce steadycam sera disponible fin septembre.

012C000008054602-photo-pnj-cam4.jpg
Voilà à quoi ressemblera la nacelle définitive

Dans un autre registre, PNJ Cam sortira fin juillet un petit drone, le DR-Smart, assez semblable au Nine Eagles Galaxy Visitor 6 de Robbe, mais vendu à 99 euros « seulement ». Wi-Fi pour des vols en FPV (via une application mobile), le drone se pilote soit à la télécommande, soit directement depuis le smartphone sur le même principe que les modèles de Parrot, en inclinant le téléphone. Et il sera doté d'une caméra en résolution standard (640 x 480 pixels). Sympa pour s'amuser ou s'initier, et moins onéreux que le drone de Robbe. Reste à savoir s'il vole aussi bien.

01C2000008054596-photo-pnj-cam1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD lance Godavari avec l'APU A10-7870K
Netgear : répéteurs Wi-Fi en i802.11ac et CPL à 1200 Mbps
Cowon Plenue M, le son haute résolution plus abordable
Apple va se mettre à la réalité augmentée avec l'allemand Metaio
Thomson Computing : le retour des ordinateurs made in France ?
Le prix des forfaits mobiles continue de baisser... jusqu'à quand ?
WildStar : le MMORPG futuriste passe lui aussi au gratuit
Bewell Connect, nouvelle marque française de santé connectée
BQ veut sortir des robots en kit pour les enfants
Open innovation : EDF poursuit son investissement dans les start-up
Haut de page