TomTom Bandit : vos moments forts montés automatiquement

29 avril 2015 à 17h56
0
TomTom met fin à « la frustration des utilisateurs de caméras sportives » en lançant la Bandit, une caméra miniature qui identifie automatiquement les moments forts avec des capteurs pour proposer un montage à partager facilement.

Ébranlé par des solutions gratuites pour smartphone sur le marché de la navigation, TomTom poursuit ses diversifications, notamment auprès des sportifs. Après celui des montres, le fabricant se lance effectivement sur le marché porteur des caméras miniatures. Il a présenté aujourd'hui la TomTom Bandit, qui facilite le montage et donc le partage de vidéos réussies.

0000019008021512-photo-tomtom-bandit.jpg

Montage automatique des moments forts

Face à la suprématie de GoPro, la concurrence mise sur diverses fonctions pour se démarquer. Dernièrement elle s'attache à rendre les vidéos plus attrayantes autrement qu'avec la captation proprement dite. Après les Garmin Virb qui incrustent des statistiques sur l'image, la TomTom Bandit propose ainsi une fonction de montage et de partage instantanée.

Pour ce faire, la caméra identifie automatiquement les moments forts en fonction des forces subies, des accélérations, de la vitesse et des variations d'altitude mesurées par des capteurs, ou encore du rythme cardiaque (cardio fréquencemètre en option). Un bouton dédié sur la caméra et sur la télécommande permet néanmoins de marquer manuellement des moments-clé. Il suffit dès lors de secouer son téléphone pour que l'application maison propose un montage prêt à partager (mais qu'on peut personnaliser). La caméra embarque un « puissant processeur » et un « serveur média », qui traitent les images directement sur la caméra avant de les diffuser en Wi-Fi. On peut penser que les plans sont prêts à être concaténés sans ré-encodage.

00F0000008021506-photo-tomtom-bandit.jpg
00C8000008021508-photo-tomtom-bandit.jpg

Une batterie rechargeable-clé USB intégrée

Pour ceux qui préfèrent monter sur un ordinateur, la caméra dispose d'un ingénieux « batt-stick », une pièce détachable qu'on branche directement à son ordinateur, à la manière d'une clé USB 3.0 (donc sans câble), pour à la fois recharger la batterie de 1900 mAh et transférer les fichiers stockés sur la carte microSD.

00F0000008021510-photo-tomtom-bandit.jpg

La caméra abrite par ailleurs un capteur CCD de 16 millions de pixels filmant en 1080p à un maximum de 60 i/s, en 720p jusqu'à 120 i/s et en 480p jusqu'à 180 i/s, ou encore en 2,7K à 30 i/s et en Ultra HD 4K à 15 i/s. Soit peu ou proue les performances de la GoPro Hero4 Silver. Contrairement à cette dernière en revanche, elle est étanche d'origine, le caisson optionnel n'est nécessaire qu'au-delà de 50 m de profondeur.

La TomTom Bandit sera disponible en France à partir du mois de mai au prix public de 430 euros. Pour le prix d'une GoPro Hero4 Silver, il faudra donc choisir entre l'écran LCD intégré de cette dernière et le montage automatique. Pas sûr que ce soit suffisant pour que TomTom décolle.

0190000008021514-photo-tomtom-bandit.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Build 2015 : .Net Core disponible en open source et Visual Studio code sur Mac et Linux
Build 2015 : Microsoft transforme Office en plateforme de services
Build 2015 : Microsoft courtise les développeurs d'Android et d'iOS
Build 2015 : Project Spartan devient Microsoft Edge
Build 2015 : quelques ajustements sur l'interface utilisateur de Windows 10
Facebook : les réglementations européennes poseront des freins technologiques
GoPro fait un pas vers la réalité virtuelle en rachetant Kolor
Chrome : Google lance une extension pour lutter contre le phishing
Un cargo spatial russe chute vers la Terre, mais ne s'écrasera pas entier
Samsung a beau décrocher encore dans le mobile, il reste le leader
Haut de page